Publicité

8 juin 2021 - 11:50 | Mis à jour : 17:07

PHOTOS | Une glace olympique lumineuse et moderne à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Le Stade de la Cité des Jeunes de Rivière-du-Loup a accueilli les médias dans le cadre d’une première visite depuis sa livraison par l’entrepreneur général au début mai. Remise à neuf grâce à des investissements de plus de 13,5 M$, l’infrastructure sportive préserve son cachet, tout en offrant une modernité et une luminosité qui ne sont pas de refus. 

Gérald Tremblay, directeur du Service directeur du Service technique et du développement durable, ne cachait pas sa fierté de voir ce projet à terme, ou presque. Bien qu’il reste quelques travaux de finition à effectuer, notamment du côté des bureaux à l’avant, le résultat est fidèle aux plans et les citoyens apprécieront, selon lui. 

«Nous sommes fiers du résultat final. C’était un bâtiment très sombre et inefficace pour la circulation. On a vraiment amélioré tout ça. Le blanc, la luminosité du bâtiment, c’est remarquable quand on se souvient de qu’on avait avant», a-t-il partagé. 

Selon lui, le Stade de la Cité des Jeunes avait plusieurs besoins, mais il était néanmoins important de conserver des touches historiques. «C’est un gros investissement, mais un bâtiment comme le stade de la Cité des Jeunes, on en retrouve pu. Ça ne se voit pu les arches de béton et la toiture de vois comme cela . C’était important de garder ce monument à Rivière-du-Loup et je pense que les investissements qui ont été faits le sont pour les 30 à 50 prochaines années. Je pense que le Stade, c’est un bâtiment qui est remis à neuf pour longtemps», a-t-il complété. 

Concrètement, les travaux ont permis l’aménagement d’une glace de dimension olympique, évidemment, mais aussi plus de 600 nouveaux sièges, l’amélioration de l’acoustique, la réfection complète des vestiaires, l’ajout d’une chambre pour les arbitres, la construction d’un nouveau bloc sanitaire et une amélioration «notable» de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

La mise aux normes du Stade de la Cité des Jeunes a assuré aussi le colmatage de brèches causant des infiltrations d’eau récurrentes et a permis de se débarrasser d’une certaine quantité d’amiante, ainsi que de la peinture au plomb qu’on y retrouvait. Tous les travaux à finaliser devraient être effectués d’ici le mois de juillet. 

En mars 2020, la Ville de Rivière-du-Loup a adopté un règlement d’emprunt de 12 531 854 $ pour la mise aux normes de l’aréna et la construction d’une glace olympique, des travaux effectués par l'entreprise Construction Citadelle de Québec. Cela comprend des changements d’ordre estimés qui devraient atteindre environ 1 M$, ce qui était déjà prévu par la Ville.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Du vin et des jeux qui disaient...À quand le prochain parcours Olympique ? J'ai une suggestion pour dépenser un peu plus d'argent...agrandissons la piscine, elle n'est que "semi-olympique" ! Pour ceux qui ne savent pas lire entre les lignes, je fait du sarcasme !

    Jean Marie-Claire - 2021-06-09 07:45
  • Et nos rues qui font penser a bérouth mais c est pas important. On a une belle patinoire olympique, ca c est important, .désolant de constater ou va notre argent

    Robert Dubé - 2021-06-08 16:15
  • Ok donc c'est pour quand les jeux Olympiques?

    Roger Petit - 2021-06-08 13:28
  • Un beau gros projet, un beau gros "nananne" pour une petite partie de la population, pour une certaine élite et pour permettre à certains de "flasher".

    Alors qu'un secteur névralgique, autant pour tous les citoyens que tous ceux qui sont en visite ou de passage, est laissé à l'abandon, soit le secteur ouest de La Pointe ou plus précisémentdu Quai. Et ne me parlez pas du fameux projet initial qui ne prend jamais forme.
    Non, je vous parle de faire quelque chose de simple, de propre, de beau sans tomber dans l'exagération. Mais non, on préfère tabler sur un projet irréalisable et donc on laisse à l'abandon. Au final on veut flasher avec une glace olympique mais on a un secteur à l'abandon et qui est repoussant alors qu'il a tout de manière naturelle pour briller en lui donnant un peu d'amour.

    Mario Dubé - 2021-06-08 12:51