Publicité

25 mai 2021 - 06:53

Un pas de plus pour La Maison l’autnid

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le projet de La Maison l’autnid de convertir l’ancien presbytère de l’église Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup en logements pour personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme a franchi une nouvelle étape, le 20 mai. 

L’initiative qui vise à aménager huit unités d’habitation a été retenue dans le cadre du programme AccèsLogis Québec de la Société d’habitation du Québec (SHQ). L’annonce a été réalisée conjointement par la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, ainsi que le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif. 

«C’est un beau projet qui m’a été présenté lors de la dernière campagne électorale. C’est un coup de cœur, puisqu’il touche vraiment un besoin pour la région», a souligné M. Tardif, soulignant que le projet donne aussi une vocation à un beau bâtiment qui n’en avait plus. 

«Pour les gens vivant avec un trouble du spectre de l’autisme, ça leur permettra de vivre une nouvelle expérience dans un milieu qui sera bien encadré et qui va leur offrir un bel équilibre. Je suis content, les gens du conseil d’administration ont fait un superbe travail», a poursuivi l’élu. 

Bénéficier du programme AccèsLogis Québec permettra à la Maison l’autnid de compter sur une aide financière importante dont le montant sera divulgué à la suite du processus d’appel d’offres. Entre temps, cette nouvelle donne aux membres du conseil d’administration les coudées franches pour qu’ils puissent entamer de nouvelles démarches afin de compléter le montage financier. Les travaux de conversion sont présentement évalués à 2,6 M$. 

«Il faut maintenant faire la démonstration que nous sommes en mesure d’aller chercher l’argent nécessaire pour rénover le presbytère. Pour la suite des choses, nous devons aller chercher 40 % du coût que ça va engendrer. Maintenant qu’on a le OK, on va pouvoir avancer, nous sommes très contents», a partagé Isabelle Marquis, présidente du C.A. 

Le projet de la Maison l’autnid se discute depuis 2016 à Rivière-du-Loup, mais il a beaucoup évolué ces dernières années. En plus d'offrir des logements et une aire de vie, la Maison sera utilisée afin de permettre la poursuite d’un service de surveillance et gardiennage mis en place en 2018. Elle pourrait également être l’hôte d’un centre de stimulation pour les personnes de 21 ans et plus. 

Dans les prochains mois, des démarches seront effectuées afin d’acquérir officiellement le presbytère de l’église Saint-François-Xavier. L’organisme espère aussi lancer sa campagne de financement cet automne. Suivront ensuite les travaux de réfection au printemps, puis une ouverture (espérée) à l’automne 2022. 

D’AUTRES LOGEMENTS CONSTRUITS 

Notons que l’annonce du gouvernement, jeudi dernier, confirmait la construction à venir de trois projets d’habitation sociale et abordable, à Rivière-du-Loup et Trois-Pistoles, pour un total de 48 nouveaux logements. 

Selon Denis Tardif, 25 unités de logement ont été réservées pour le projet du Monastère des Sœurs Clarisse. «On s’adresse à une clientèle qui, pour une raison ou une autre, est plus démunie. Ça pourra aussi être pour des gens qui vivent seuls ou des nouveaux arrivants qui vont pouvoir bénéficier de logements à prix abordables dans un milieu de vie vraiment intéressant. C’est le genre de projet que je trouve important pour consolider le tissu social», a expliqué M. Tardif, soutenant que la transformation s’annonce très intéressante avec la disponibilité de la cour intérieure. 

Enfin, le dernier projet retenu est celui de la troisième phase du Domaine des Trois-Pistoles. On parle ici de 15 logements supplémentaires pour des gens en légère perte d’autonomie.

«C’est aussi un beau projet sur un beau site. Ça vient compléter l’offre et ça répondra bien aux besoins de la région de Trois-Pistoles et de la MRC des Basques», a mentionné Denis Tardif.

Le député a également fait savoir qu’il travaillait toujours le dossier de la Villa Rose des Vents de L’Isle-Verte, un «dossier complexe» qui progresse, selon lui. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est un excellent article pour La Maison l'autnid. Merci beaucoup!

    Isabelle Marquis - 2021-05-29 07:04