Publicité

7 mai 2021 - 14:42

Les camps de vacances du Québec obtiennent le feu vert

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les camps de vacances pourront accueillir des campeurs lors de la saison estivale puisqu’ils ont obtenu le feu vert de la santé publique en soirée le 6 mai. Cette décision est bien accueillie à la fois par le Camp Richelieu Vive la Joie de Saint-Modeste qui peut désormais planifier sa saison estivale et par le Camp musical Saint-Alexandre qui a choisi de s’adapter en proposant une nouvelle formule.

Au Camp Richelieu Vive la Joie de Saint-Modeste, la directrice générale Andrée-Anne Marcoux qualifie l’annonce gouvernementale de «bonne nouvelle». «La demande est assez forte pour les camps de vacances dans la région. Ça va permettre de donner un répit cet été à certaines familles défavorisées», explique-t-elle.

D’après Mme Marcoux, le prochain défi sera de recruter le personnel nécessaire en vue de la saison estivale. Il faudra aussi s’assurer que les protocoles mis en place ne nuisent pas aux activités du camp de jour. «C’est sûr qu’on ne pourra pas accueillir plus qu’un groupe à la fois. Ça dépendra de ce qui va être mis en place. Ce n’est pas trop tard pour nous.»

Le nombre de semaines et les catégories d’âge seront précisées prochainement selon les règles de la santé publique qui devront être respectées. La directrice du Camp Richelieu Vive la Joie croit aussi que l’accès à la vaccination pour le personnel des camps de jour et des camps de vacances permettra de rassurer les parents.

Du côté du Camp musical de Saint-Alexandre, le directeur Mathieu Rivest affirme que l’annonce le rassure quant à la possibilité d’offrir des extras comme de la formation musicale ou des ateliers dans le cadre de la nouvelle formule de location des chalets en bulle familiale implantée pour cet été.

Il ajoute que les changements ne seront pas simples à adopter pour tous les camps de vacances qui souhaiteront ouvrir leurs portes cet été. «Une saison estivale se prépare un an à l’avance. Nous n’offrirons pas de camp de vacances, on poursuit avec la nouvelle formule familiale que nous avons annoncée», précise-t-il.

L’Association des camps du Québec salue la décision du ministère de la Santé et des Services sociaux d’élargir l’accès à la vaccination pour le groupe prioritaire s’adressant aux travailleurs essentiels à l’ensemble du personnel des camps de jour et des camps de vacances.

Même si le feu vert a été donné aux camps de vacances, la demande d’aide financière de 10 M$ de l’Association des camps du Québec tient toujours la route. De cette somme, 6 M$ seraient alloués aux camps de vacances certifiés pour qu’ils puissent rapidement mettre en place les mesures nécessaires pour accueillir les campeurs et afin d’assurer un soutien en cas de fermeture temporaire pendant l’été. Pour ceux qui ne pourront rouvrir, cette aide servira à éponger leurs couts fixes afin de survivre à la crise, comme ce fut le cas en 2020.

Les autorités gouvernementales s’affairent actuellement à finaliser le protocole sanitaire qui sera dévoilé au cours des prochains jours.

» À lire aussi : L’incertitude plane sur les camps de vacances de la région

Publicité


Publicité

Commentez cet article