Publicité

6 mai 2021 - 06:02 | Mis à jour : 09:58

Vers un chalet multifonctionnel au parc de la Pointe 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La Ville de Rivière-du-Loup souhaite redonner aux citoyens le chalet de la Côte-des-Bains et c’est en participant à la création d’un lieu multifonctionnel, où plusieurs services complémentaires seraient offerts, que cet objectif pourrait bien être réalisé. Des démarches seront même entamées très bientôt pour une lancée en vue de la prochaine saison estivale. 

Cette volonté des citoyens de compter sur un lieu central et adapté, qui répondrait à leurs différents besoins, ainsi qu’à celui des touristes, fait partie des conclusions du rapport de consultation sur l’avenir du chalet de la Côte-des-Bains présentées ce mercredi 5 mai par la Ville de Rivière-du-Loup.  

L’automne dernier, les élus avaient mandaté Tourisme Rivière-du-Loup pour mener à bien cette consultation publique dont les résultats et recommandations ont été accueillies de façon positive par les membres du conseil municipal. Plus de 1100 personnes, principalement des citoyens louperivois, ont été sondées dans le cadre de cet exercice. Des entrevues avec des gens d’affaires et des acteurs sociaux-économiques du milieu ont aussi été réalisées.  

«Les différentes démarches ont mené à des réponses très similaires. Une vision commune est ressortie, autant du sondage que des entrevues individuelles que nous avons menées, […] soit d’avoir une bâtisse multifonctionnelle dédiée aux usagers du parc de la pointe», a expliqué Audrey Gendron, responsable de ce dossier pour Tourisme Rivière-du-Loup. 

Concrètement, les répondants à la consultation ont fait connaître leur désir de voir s’implanter sur le site un service de restauration santé mettant en valeur les produits locaux. Ils aimeraient aussi compter sur la présence d’une personne ressource qui aura notamment pour mandat de guider les touristes et leur proposer des activités à faire à Rivière-du-Loup. 

Les citoyens sondés ont également soulevé l’idée que le lieu soit animé, qu’il propose une programmation d’événements culturels comprenant des ateliers éducatifs et des spectacles pour tous les âges, ainsi que la mise en disponibilité d’équipements sportifs comme des kayaks de mer, des vélos et des patins à roues alignées, par exemple. 

En gros, la volonté populaire est de réhabiliter le bâtiment construit en 1996 et lui permettre de retrouver, à certains égards, sa vocation première qui consistait à répondre aux besoins des usagers du parc de la Pointe en étant un bâtiment de services (sanitaires, de restauration et de rafraichissement).

Il est possible de consulter le rapport en cliquant ici. 

APPEL DE PROJETS 

La Ville de Rivière-du-Loup ne cache pas vouloir passer à la vitesse grand V dans ce dossier. L’objectif est qu’un projet puisse être débuté dès cette année et se développer par la suite sur une période de trois ans. Mais pour y arriver, un promoteur doit être trouvé et une idée, acceptée. 

Ainsi, la Ville invite les gens qui ont un intérêt à présenter un projet à communiquer d’ici vendredi le 7 mai à 12 h avec la direction générale au 418 867-6707. Les promoteurs auront ensuite un délai de 7 jours pour monter leur plan et en faire la présentation à la Ville. Selon l’administration municipale, des projets ont déjà été reçus pour mettre en valeur et animer le site.

La Ville souhaite rapidement entamer les démarches nécessaires pour modifier le règlement de zonage qui permettra l’offre de services. L’obtention des réponses rapides assurera aussi la préparation de certains travaux au bâtiment, selon les besoins du projet choisi. 

«L‘important, c’est de trouver la personne, l’organisme ou l’entreprise qui est intéressant. Ensuite vont s’ouvrir des négociations pour établir un bail. On parle de trois ans, mais dépendamment du projet, ça pourrait être aussi cinq ans. On va essayer de trouver la chose la plus intéressante, qui répond aux souhaits et désirs de la communauté, mais qui va aussi permettre au lieu de devenir attractif», a expliqué le directeur général de la Ville, Denis Lagacé. 

«On a un site extraordinaire qu’on n’exploite pas. Je pense qu’il est temps de l’exploiter et de voir, tranquillement, au fil des années, ce qui peut s’ajouter là et ce qui peut être fait pour faire de la rétention touristique. Un accès au fleuve comme celui-ci, c’est rare de retrouver ça. On veut s’assurer que ce soit développé», a partagé la mairesse, Sylvie Vignet, soulignant que la Ville est résolument décidée à faire de ce lieu unique «un point de convergence» pour la population de Rivière-du-Loup ainsi que pour les nombreux touristes attendus dans la région.

TOURISME LOCAL

Par ailleurs, la Ville a annoncé la mise en place d’un comité spécial qui aura pour mandat de travailler au développement du tourisme local et son attractivité, en collaboration avec les acteurs du milieu. Les conseillers municipaux Steeve Drapeau, André Beaulieu et Nelson Lepage siégeront sur ce groupe de travail. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article