Publicité

1 avril 2021 - 17:44 | Mis à jour : 18:06

Pas de référendum sur le projet de stationnement de Prelco 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

La demande de modification de zonage nécessaire à la réalisation du projet de l’entreprise Prelco de Rivière-du-Loup n’aura finalement pas à faire l’objet d’un référendum. La manufacturière, qui souhaite aménager un stationnement de remorques sur un terrain commercial du boulevard Cartier, pourra aller de l’avant. 

Les citoyens habiles à voter sur cette question avaient jusqu’à 16 h, ce 1er avril, pour se prononcer dans le cadre d’une signature de registre. En fin de journée, la Ville de Rivière-du-Loup a confirmé que 33 signatures ont été obtenues, ce qui est insuffisant.  Pour forcer la poursuite du processus démocratique, 38 signatures étaient nécessaires.  

Les élus de Rivière-du-Loup avaient déjà montré leurs couleurs dans ce dossier, en assurant qu’ils allaient aller au bout de la question en organisant un référendum, si le nombre de signatures requises était atteint. Ce ne sera finalement pas nécessaire, le règlement étant maintenant réputé approuvé. 

Bien qu’il reste certaines étapes administratives à franchir, cette nouvelle signifie que l’entreprise Prelco pourra aller de l’avant avec la réalisation de son projet qui a fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Selon l’entreprise, le stationnement des remorques à proximité de l’usine est essentiel à la poursuite de ses opérations. 

Il y a deux semaines, la mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, avait encouragé les citoyens à bien s’informer sur ce dossier. Le conseil municipal, qui s’était publiquement prononcé en faveur du projet, n’avait pas caché qu’il souhaitait éviter la tenue d’un référendum qui aurait couté près de 30 000 $ aux contribuables. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Bonne nouvelle que les gens ont compris le problème de cette entreprise . Les camions d'aujourd'hui ne font plus de pollution comme les anciens .

    Jean yves Boucher - 2021-04-02 10:30
  • Mais, y aura-t-ilun referendum sur la rue des jonquilles.
    Et l'appui et la collaboration de la Ville sera-t-il aussi important?

    Adalbert Levesque - 2021-04-02 09:19