Publicité

29 mars 2021 - 15:02 | Mis à jour : 15:07

Autoroute 85: des travaux sur deux tronçons supplémentaires en 2021

D’importants appels d’offres seront diffusés prochainement pour la poursuite du réaménagement de la route 185 en autoroute entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha! La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, s’est réjouie de cette nouvelle étape de ce chantier d’envergure.

Au cours des prochaines semaines, le Ministère diffusera un appel d’offres pour la réalisation des travaux de construction de l’autoroute 85 sur 4,7 km dans le secteur de Saint-Honoré-de-Témiscouata.

Au début de l’été, un autre appel d’offres sera lancé pour la réalisation de travaux sur un tronçon supplémentaire de 5,6 km à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup et à Saint-Honoré-de-Témiscouata.

De plus au cours des prochains jours, trois appels d’offres seront publiés pour la réalisation de travaux d’asphaltage dans les secteurs de Saint-Antonin et de Saint-Honoré-de-Témiscouata. Ces travaux sont une étape supplémentaire vers les premières mises en service des tronçons déjà en construction.

Le gouvernement du Québec met tout en œuvre afin d’offrir à la population un corridor plus sécuritaire pour les déplacements effectués sur la route 185. «La construction de l’autoroute 85 avance rapidement et dans le respect de l’échéancier annoncé. La publication à venir de ces appels d’offres, qui sont incontournables pour la suite du projet, en témoigne. La sécurité des usagers de la route est au cœur des priorités gouvernementales, et tout comme les citoyennes et les citoyens du Bas-Saint-Laurent, je suis impatiente de voir la finalité de ce grand projet qui entraînera aussi des gains économiques pour la région», a mentionné Mme Proulx.

La phase III, la dernière du grand projet, concerne le tracé entre Saint-Antonin et Saint‑Louis-du-Ha! Ha!, soit 40 km de route.

La phrase III comprend la construction de 11 ponts d’étagement, de 19 ponts au-dessus de cours d’eau et de 22 passages fauniques, ainsi que l’installation de 40 km de clôtures pour la grande faune et la relocalisation d’équipements de services publics sur plusieurs kilomètres.

Les mises en service graduelles sont planifiées à partir de 2021.

La phase III représente un investissement de près de 942,9 millions de dollars, soit 553,2 millions de dollars du gouvernement du Québec et une contribution maximale de 389,7 millions de dollars du gouvernement du Canada par l’entremise du Nouveau Fonds Chantiers Canada, volet Infrastructures nationales.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article