Publicité

27 mars 2021 - 15:02

Bilan positif pour la semaine d’activités de la tournée Tous piétons au Bas-Saint-Laurent

Piétons Québec dresse un bilan positif pour la semaine d’activités de la tournée virtuelle Tous piétons! qui se déroulait au Bas-Saint-Laurent. Les événements ont permis de rassembler de nombreux citoyens, acteurs municipaux, locaux et régionaux, provenant des quatre coins du Bas-Saint-Laurent.

La première tournée d’envergure portant sur les préoccupations des piétons s’arrêtait au Bas-Saint-Laurent cette semaine et continuera sa visite virtuelle du Québec au cours des prochaines semaines.

«La richesse des discussions et la variété des préoccupations exprimées par tous les participants, autant les citoyens que les acteurs du milieu, nous confirment la pertinence de tenir cette tournée. Les échanges démontrent qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir avant que nos milieux de vie soient sécuritaires et conviviaux pour les piétons! Mais la volonté d’y arriver et de trouver des solutions aux enjeux est là», affirme Sandrine Cabana-Degani, directrice de Piétons Québec.

Les principaux enjeux énoncés sont le manque d’aménagements et d’infrastructures favorisant les déplacements à pied, et incitant au respect des passages piétons et des limites de vitesse par les conducteurs. Également la configuration du bâti dans les cœurs villageois et la difficulté d'intervenir sur les routes du réseau supérieur (routes numérotées), nuisent à l’aménagement de milieux sécuritaires pour tous les usagers. Pour mieux répondre aux besoins de la population du Bas-Saint-Laurent, les participants ont souligné l’importance de la concertation de tous les acteurs impliqués, pour agir ensemble et se mobiliser pour assurer la sécurité des usagers vulnérables. Citoyens, élus, municipalités, générateurs de déplacements, ministère des Transports du Québec, tous ont un rôle à jouer à cet égard.

«La grande motivation des acteurs de la région confirme l’intérêt des communautés à promouvoir le transport actif. Nous souhaitons que les propositions présentées et les échanges enrichissants entre les participants créent un élan de mobilisation favorisant la collaboration de tous les acteurs à la mise en place d’aménagements sécuritaires et favorables à la marche», ajoute Mme Cabana-Degani.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article