Publicité

26 mars 2021 - 06:59

Cardio-Bulle : une enseignante de Saint-Alexandre-de-Kamouraska fait bouger des milliers d’élèves

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Ça bouge dans la classe de Judith Goulet, enseignante de première année du primaire à l’école Hudon-Ferland de Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Depuis 10 ans, elle prépare des activités de cardio-matinal hebdomadaires destinées aux jeunes de son école. Depuis trois semaines, son initiative se répand comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux, atteignant même des participants en Europe.

L’automne dernier, Judith Goulet a proposé des pauses actives virtuelles pour les enseignants et les élèves des écoles de Saint-Alexandre, Saint-Joseph et Sainte-Hélène, au Kamouraska. Les activités en grand groupe dans les gymnases n’étant plus permises, la formule a été modifiée afin que les enfants puissent bouger dans leurs classes.

«Pourquoi ne pas ouvrir cette initiative à un plus grand nombre de participants sur Zoom ? Tout le monde peut se connecter», a-t-elle réalisé. L’enseignante a partagé son idée sur sa page Facebook nommée Judith Fit, où elle propose aussi des séances de remise en forme.

Lors de la séance d’une dizaine de minutes appelée Cardio-Bulle du 18 mars, 160 classes se sont branchées en direct à 8 h 15 sur la plateforme Zoom afin d’y participer. Plus de 3 500 enfants bougeaient en même temps.

Judith Goulet se dit soufflée de la réponse obtenue et compte poursuivre l’initiative au cours des prochaines semaines.  «Je suis moi-même une fille qui a besoin de bouger. Le ministère de l’Éducation recommande 60 minutes d’activité physique par jour. On voit les effets bénéfiques sur la concentration. Faire augmenter son rythme cardiaque permet de dégager des endorphines et de la dopamine qui nous rendent plus prêts à travailler par la suite», ajoute Mme Goulet. Elle ajoute que le Cardio-Bulle comprend aussi une période de retour au calme. L’activité est incluse depuis plusieurs années dans la routine de sa classe.

«Ça permet aux enfants d’enlever une petite couche de stress, d’anxiété pour être plus concentrés ensuite. Les jeunes qui sont plus hyperactifs en ont grandement besoin, ils ont parfois de la difficulté à tenir sur leur chaise», constate Judith Goulet. Elle ne s’en cache pas, l’activité physique des séances de Cardio-Bulle fait du bien tant aux enfants qu’aux enseignants qui y prennent part.

Publicité


Publicité

Commentez cet article