Publicité

25 mars 2021 - 14:13

Les profs du Cégep de Rivière-du-Loup en grève le 30 mars

Devant l’impasse des négociations du secteur public et le cadre financier gouvernemental qualifié d’inflexible par le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Rivière-du-Loup (SEECRDL), ce dernier annonce la tenue d’une journée de grève le mardi 30 mars prochain.

Selon le syndicat, cette journée de grève se veut un cri du cœur en faveur d’une négociation qui permettrait d’octroyer une meilleure reconnaissance de du travail enseignant et, en bout de piste, d’offrir de meilleurs services aux étudiantes et aux étudiants.

«Ce n’est pas de gaieté de cœur que les professeurs ont choisi de faire cette journée de grève alors que la situation actuelle perturbe le déroulement normal d’une session», reconnait Youri Blanchet, président du SEECRDL. «Mais devant la lenteur des négociations et le refus gouvernemental d’injecter les ressources suffisantes dans le réseau collégial pour maintenir un enseignement de qualité, les enseignantes et les enseignants, à bout de souffle, ne voient pas d’autre moyen d’alerter la population».

Entre autres, le syndicat demande que les montants pour bien encadrer les étudiantes et les étudiants qui ont des besoins particuliers soient garantis, qu’on reconnaisse la charge de travail supplémentaire causée par la formation à distance et l’appropriation des technologies liées à l’enseignement et qu’on améliore les conditions de travail des profs précaires qui représentent plus de 40% des enseignantes et enseignants dans le réseau collégial.

Alors qu’on note une augmentation de 17% du nombre de cadres dans le réseau depuis 2010, même si le nombre de profs a légèrement baissé, un sondage CROP révèle que les conditions de travail dans le secteur collégial au Québec se sont détériorées à un tel point que 54 % des membres du personnel ont songé à quitter leur emploi au cours des dernières années.

Cet exercice de la grève s’inscrit dans la foulée du mandat voté en février dernier par les membres de la CSQ. Ce mandat peut aller jusqu’à l’équivalent de cinq jours de grève s’il n’y a pas de déblocage des offres gouvernementales dans le cadre de la négociation. Le Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Rivière-du-Loup est affilié à la Fédération des enseignantes et des enseignants de cégep (FEC- CSQ).

Publicité


Publicité

Commentez cet article