Publicité

23 mars 2021 - 06:33

Congrès du PCC : deux propositions de l’association conservatrice locale acceptées

Toutes les réactions 1

Le Congrès virtuel du Parti conservateur du Canada (PCC) qui se tenait 18 au 20 mars 2021 a laissé le député de la circonscription de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup Bernard Généreux tout sourire. Deux des propositions de son association ont non seulement cheminé parmi les 34 débattues lors de l’événement, mais elles ont été acceptées dans une large majorité pour s’inscrire dans les politiques du parti. 

Les deux propositions, qui ciblaient les questions de la bonification de l’assurance-emploi en cas de maladies graves et le crédit d'impôt pour les 60 ans et plus, se retrouveront sur la plateforme électorale du PCC lors des prochaines élections.

BONIFICATION DE L’ASSURANCE-EMPLOI

Depuis deux mandats maintenant, M. Généreux lutte contre les injustices que subissent les personnes atteintes de maladies graves, afin qu’une politique du PCC offre une meilleure couverture d’assurance-emploi.

«C’est insensé, c’est ridicule et c’est aberrant de croire que ces gens qui combattent un cancer, par exemple, peuvent livrer la plus grande bataille de leur vie en moins de 15 semaines, défend Bernard Généreux. Selon les projections des statistiques, un Canadien(ne) sur deux sera diagnostiqué d’une maladie grave dans sa vie. Prolonger la période des prestations à cinquante-deux (52) semaines ce n’est que du gros bon sens. Notre proposition de bonification s’est classée troisième au Canada parti les 200 soumises, et lors du congrès elle a finalement été adoptée avec une majorité de délégués dans toutes les provinces et territoires canadiens. Cette mesure fait maintenant partie intégrante des politiques que mon parti défend et je suis fière d’avoir été inspiré par des femmes exceptionnelles comme Marie-Hélène Dubé.»

Instigatrice de la campagne www.15semaines.ca, Marie-Hélène Dubé a été très heureuse d’apprendre les résultats du vote à l’endroit de la motion de M. Généreux, afin de permettre à tous les Canadiens de se soigner dans la dignité. «Cette avancée est significative puisqu’elle nous confirme maintenant une prise de position nationale et officielle de la part du Parti conservateur. J’aimerais rappeler que les 15 semaines de prestations de maladie sont inchangées depuis leur implantation en 1971, ce qui est totalement inacceptable et indigne d’un pays comme le nôtre. J’ai débuté cette campagne en 2009 après avoir affronté le cancer à trois reprises», a-t-elle souligné. 

CRÉDIT D’IMPÔT

«Cette proposition qui a reçu l’aval des membres conservateurs sera un baume pour les employeurs qui vivent un manque criant de main-d’œuvre. En tant qu’agriculteur, je suis à même de constater l’impact de cette pénurie au quotidien, indique Daniel Gagnon, président de l’association conservatrice de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup. Nous pourrons dorénavant bénéficier de l’expertise des travailleurs de 60 ans et plus sans qu’ils ne soient financièrement pénalisés ».

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • M. Bernard Généreux était-il aussi tout sourire quand 54% des participants au Congrès virtuel du Parti conservateur du Canada (PCC), qui se tenait 18 au 20 mars 2021, ont refusé à 54% de reconnaître l'existence des changements climatiques ? Je suis convaincu qu'une très large majorité de québécoises et de québécois trouvent que ce refus est honteux, qu'il nie les faits scientifiques et qu'il reflète la pensée préhistorique très à droite du Parti conservateur du Canada (PCC).

    Pierre Pelletier - 2021-03-23 08:57