Publicité

18 janvier 2021 - 06:59

La population du Bas-Saint-Laurent en hausse de 2,6 pour 1000 au 1er juillet 2020

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

L’Institut de la statistique du Québec a publié le 14 janvier dernier des données sur l’évolution de la population au Québec du 1er juillet 2019 au 1er juillet 2020. La grande métropole Montréal perd de sa population au profit des régions. Le Bas-Saint-Laurent affiche pour sa part une hausse de 2,6 pour 1000 habitants au cours de cette période.

La situation s’est inversée au Bas-Saint-Laurent qui avait subi des baisses de population en 2016-2017 (-1,3) et en 2017-2018 (-1,3). Pour la période de 2018-2019, on a enregistré une hausse de 1,0 pour 1000. Finalement du 1er juillet 2019 au 1er juillet 2020, l’augmentation est de 2,6 pour 1000. La population se chiffrait au 1er juillet 2020 à 197 987 habitants.

Montréal a tout de même vu sa population augmenter d’un peu moins de 5 000 habitants en 2019-2020, comparativement à près de 37 000 habitants l’année précédente. La croissance de la population a aussi ralenti dans les régions de la Capitale-Nationale, de l’Outaouais, de Laval et de la Montérégie, quoique de manière beaucoup moins prononcée.

Dans une majorité de régions, la croissance démographique s’est accélérée en 2019-2020. La croissance apparait relativement faible dans les régions du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de l’Abitibi- Témiscamingue et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, qui affichent toutes des taux allant de 2 à 4 pour mille en 2019-2020. Dans les Laurentides et Lanaudière, les taux d’accroissement étaient déjà élevés, mais ils ont augmenté de façon marquée pour s’établir à plus de 15 pour mille. La croissance a aussi connu un essor notable en Mauricie, en Estrie et dans Chaudière-Appalaches. La population du Québec s’élevait au 1er juillet 2020 à 8 575 000 personnes, en hausse de 8,5 pour mille sur 12 mois.

Le 11 novembre 2020, l’Institut de la statistique du Québec avait diffusé la 12e édition du Panorama des régions du Québec. On y apprenait que la population du Bas-Saint-Laurent était passée de 201 558 habitants en 2006 à 197 332 personnes en 2019. Elle se chiffrait au 1er juillet 2020 à 197 987 habitants.

Au KRTB, seule la MRC de Rivière-du-Loup enregistrait une hausse d’habitants de 2006 à 2019, passant de 33 581 à 34 710 personnes. La deuxième MRC en importance, le Kamouraska, a vu sa population chuter de 22 163 habitants à 20 856 de 2006 à 2019. La MRC de Témiscouata est passée de 21 835 personnes en 2006 à 19 238 en 2019. La MRC des Basques a également subi une perte pour la même période, soit de 9 480 habitants à 8 574. L’Institut de la statistique du Québec n’a pas mis dans sa plus récente publication les données par MRC pour le 1er juillet 2019 au 1er juillet 2020.

Publicité


Publicité

Commentez cet article