Publicité

21 décembre 2020 - 13:00

Richard Levesque et Andrée Côté reçoivent le Mérite municipal Yves-Godbout

Toutes les réactions 6

La Ville de Rivière-du-Loup décerne son plus récent Mérite municipal Yves-Godbout à Andrée Côté et Richard Levesque. La distinction honorifique est remise annuellement depuis 1986 à des citoyens qui travaillent activement à l’amélioration du mieux-être de la collectivité. Elle met en lumière l’engagement, le don de soi, l’implication et la contribution à faire de Rivière-du-Loup un chef de file dans plusieurs domaines au Québec.

Si le Mérite municipal est presque toujours un hommage individuel, il était cette fois impensable de reconnaitre l’un sans l’autre, étant d’éternels inséparables. Natifs de L’Isle-Verte et Saint-Hubert, c’est en 1987 que le couple s’établit définitivement à Rivière-du-Loup. Ils y étaient déjà des figures connues, travaillant tous deux au Cégep depuis le tournant des années 1970.

À leur retraite, ils auront instruit, guidé et inspiré plusieurs générations d’étudiants dans leur domaine respectif, la littérature et les soins infirmiers. La culture, les lettres, l’art et la littérature sont au cœur de leur vie. Auteur prolifique, M. Levesque aura fait voyager sa région par sa plume, alors qu’elle aura souvent été le théâtre de ses fictions ou publications à saveur historique. Quand on pense culture à Rivière-du-Loup, le nom de M. Levesque n’est jamais loin. D’ailleurs, après avoir jadis fondé une maison d’édition puis Le Placoteux – toujours en action aujourd’hui, M. Levesque offre encore aujourd’hui des ateliers à la Bibliothèque Françoise-Bédard, tient un blogue dans l’hebdomadaire local et un journal à la résidence pour personnes ainées où sa conjointe et lui résident.

À sa retraite, Mme Côté s’est pour sa part découvert un talent pour la peinture à l’huile. Ses œuvres illustrant des scènes quotidiennes de la ville lui ont vite valu une grande renommée et ont fait voyager ses paysages louperivois partout à travers la province et même au-delà.

Depuis toujours, Mme Côté et M. Levesque sont connus et reconnus comme des gens généreux et engagés, qui ont un impact certain sur leur collectivité. Ils ont cependant récemment fait preuve d’une générosité tout à fait exceptionnelle, qui marquera Rivière-du-Loup pour les décennies à venir et qui témoigne de leur attachement profond pour la culture et la région.

Au moment d’emménager dans la résidence qu’ils occupent actuellement, ils ont fait don de leur maison à la Société d’histoire et de généalogie. D’une valeur de 200 000 $, ce legs sans précédent pour la région a permis la mise sur pied d’une bourse qui porte leur nom et qui a pour objectif de soutenir les artistes et créateurs. Celle-ci aura assurément un impact profond et durable sur la vitalité artistique dans notre région, en plus de contribuer à financer la mission de la Société.

Le Mérite municipal est habituellement décerné à l’occasion d’une réception civique réussissant récipiendaires, famille, amis, élus et anciens lauréats. Cette année, il a naturellement dû être remis sans public, ce qui n’a pas empêché la mairesse Sylvie Vignet de leur livrer un hommage vibrant, qu’elle a ainsi conclu : «De toute évidence, Mme Côté, M. Levesque, vous faites la différence pour plusieurs. Votre engagement au sein de notre communauté est remarquable. Ainsi, nous voulons reconnaitre que vous êtes des Louperivois d’exception, qui œuvrent à l’avancement de notre collectivité. Nous souhaitons donc aujourd’hui, au nom des citoyens de la ville, vous décerner le Mérite municipal Yves-Godbout.»

Andrée Côté et Richard Levesque rejoignent ainsi les Ronald Landry, Léopold Robichaud, Béatrice Michaud, Dany Plourde, Régis Malenfant, Hervé Hodgson, Guy Paquin, Solange Thériault et Beauvais Bérubé. Une vidéo présentant les récipiendaires de cette année est par ailleurs lancée et circulera via les diverses plateformes de la Ville, pour célébrer les récipiendaires de cette année et leurs réalisations.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Merci Chenel, ce que tu dis me touche beaucoup. Est-ce possible que cela fasse 50 ans? Il me semble pourtant que c'était hier! Andrée et moi te souhaitons la santé, et une belle pile de livres sous ton arbre de Noël!

    Richard Levesque - 2020-12-21 19:52
  • Quel plaisir de te lire, Chantale Nolin! C'était le bon temps du Bottin de Rivière-du-Loup et de l'Almanach du KRT... Andrée et moi nous espérons que tu es heureuse, en bonne santé et toujours aussi vaillante et souriante!

    Richard Levesque - 2020-12-21 19:46
  • C'est moi qui te remercie, Jean-David, de me rappeler ce souvenir. 1985? Je crois qu'en effet c'était de la bande dessinée... Est-ce que le journal dont tu parles ne s'appelait pas le PHYLAC? Vous aviez choisi ce titre à partir du mot "phylactère", qui désigne les bulles dans lesquelles parlent les personnages de BD. J'en ai aussi un exemplaire dans une boîte quelque part!

    Richard Levesque - 2020-12-21 19:39
  • Bravo à ces citoyens exemplaires. Félicitations pour leur générosité. Richard fut mont prof de français en 1970. Grâce à lui j'ai pris goût à la lecture et cet amour des livres me suis toujours. Je lui en suis reconnaissant. Longue vie à ce beau couple et beaucoup d'amour.

    Chenel Lauzier - 2020-12-21 16:59
  • Je vous remercie pour votre article. Je salue monsieur Lévesque et madame Côté pour le mérite Yves-Godbout.
    Je vous salue et vous remercie de m'avoir donné ma chance de travailler à la maison d'édition en début de carrière. Je vous envoie de gros câlins! XX

    Chantale Nolin - 2020-12-21 15:25
  • Merci M. Lévesque. un cours avec vous, en 1985... un cours complémentaire ouf... bandes dessinées?, création de kekchose? Mais j'en garde de bons souvenirs. J'avais eu beaucoup de plaisirs. C'était un moment libre de libre création. Je me rappelle avoir fait un "journal", dont je crois que j'ai encore un exemplaire. Pas sûr finalement. Mais je vais fouiller dans mes boîtes...

    Jean-David Viel - 2020-12-21 15:22