Publicité

8 décembre 2020 - 10:16

La transformation numérique : un enjeu de développement majeur pour les milieux culturels et touristiques

Le LLio du Cégep de Rivière-du-Loup, en compagnie de la ministre du Tourisme Caroline Proulx, ainsi qu’une cinquantaine de personnes de partout au Québec, ont participé le 24 novembre à l’évènement Maillage numérique, dont l’objectif était de faire le bilan du projet «Exploration et cocréation : le numérique en tourisme et culture au Bas-Saint-Laurent».

«Le numérique est une voie d’avenir pour l’ensemble des secteurs d’activité au Québec, y compris le tourisme et la culture. La réalisation du projet Exploration et cocréation a mené à la mise en place d’un véritable écosystème d’innovation ouverte sur les usages du numérique dans ces domaines», a souligné Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

Par exemple, Anabel Caissy du Parc Côtier Kiskotuk explique que le défi de faire connaitre la culture Wolastoqiyik Washipekuk - Malécites par un parcours immersif s’est traduit par la création d’un prototype de bâton de marche de type audioguide, inspiré des bâtons de la parole, sur lequel des icônes permettront d’accéder à des récits sur les traditions, la nature et l’ornithologie à différents endroits du parc.

Un panel de discussion sur les enjeux entourant la transformation numérique des organismes a permis de démontrer que partout au Québec, deux types de besoins se côtoient au sein des organismes. D’une part, la formation de base sur le numérique (web, réseaux sociaux, application de gestion de données, outils collaboratifs numériques) ressort partout. Le désir de créer des espaces physiques de créativité et d'innovation (hub créatifs), puis de sensibiliser aux nouveaux usages des technologies numériques par des ateliers de fabrication numérique (fablabs) fait aussi partie des demandes.  

Quelques pistes de solution ont été proposés : création de plateformes de partage de formation, d’information et de rencontres collaboratives en ligne et en personne, évènements panquébécois de réseautage récurrent pour maintenir le lien et partager les différentes expertises et que soit déployé un financement de programmes et de ressources humaines pour soutenir l’accompagnement et le développement de la transformation numérique des organismes. «Exploration et cocréation : le numérique en tourisme et culture» a touché 70 entreprises d’économie sociale du Bas-Saint-Laurent sur 24 mois. Soixante-deux personnes ont participé à des rencontres de codéveloppement, 54 entreprises ont bénéficié des formations offertes. Ce sont 1290 heures de stage qui ont été déployées pour accompagner la démarche.

Publicité


Publicité

Commentez cet article