Publicité

26 novembre 2020 - 19:03

Un 10e mandat pour Michel Lagacé à la MRC de Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le préfet sortant de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, a vu la confiance de ses pairs être renouvelée ce mercredi 25 novembre, alors qu’il a été réélu pour une 10e fois à la préfecture. 

M. Lagacé entame ainsi un nouveau mandat effectif jusqu’en 2022. Son élection a d’ailleurs été unanime auprès des membres du conseil de la MRC de Rivière-du-Loup. Tous les élus ont voté en sa faveur, si bien qu’il a récolté les 20 voix disponibles. 

«Je ressens beaucoup de satisfaction et de reconnaissance envers le conseil de la MRC qui a reconnu que je mets beaucoup d’efforts en lien avec les différents défis qui se présentent [sur notre territoire]», a partagé M. Lagacé, jeudi.

«On rame tous dans le même sens avec des projets nombreux, diversifiés et innovants. La MRC de Rivière-du-Loup est souvent citée en exemple par rapport aux ententes qui relient les municipalités les unes aux autres. Je pense que c’est également ce qui a été reconnu : la capacité de travailler ensemble et surtout d’arriver à bon port.»

Michel Lagacé est préfet de la MRC de Rivière-du-Loup depuis 2002. Il a également été élu maire de la municipalité de Saint-Cyprien en 1997, après avoir siégé comme conseiller municipal pendant 9 ans.  

Malgré une implication de 28 ans dans le monde municipal, l’élu confie être «toujours animé par beaucoup de désir et de fougue» pour son travail. Une bonne nouvelle, puisque les prochaines années devraient être bien occupées, selon ses propres dires. 

«Le dossier du biogaz et de sa compression est ma priorité numéro 1. L’autre priorité, c’est le projet éolien de 1200 mégawatts qui va profiter à la MRC de Rivière-du-Loup, mais aussi à toutes les autres MRC», mentionne-t-il, précisant que différentes négociations devront aussi avoir lieu, dont celles sur l’entente au sujet des équipements et services supralocaux.

Soulignons que le vote secret du 25 novembre s’est déroulé à distance, en raison de la situation actuelle. Selon les autorisations du ministère des Affaires municipales, les élus pouvaient voter par message texte, courriel ou appel vocal. Le processus s’est déroulé rapidement et sans heurt. 

Le nombre de voix par municipalité se répartit comme suit : 7 voix pour la Ville de Rivière-du-Loup, 2 pour Saint-Antonin et 1 voix pour chacune des autres municipalités de la MRC. Pour être élu, ou réélu, le préfet doit obtenir la majorité absolue, c’est-à-dire un minimum de 11 voix exprimées.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo Michel pour ta réélection ! Tes racines font foi et tes ancêtres, non pas si lointains, étaient aussi des gens impliqués dans le monde de la politique, on te l'a surement souvent dit. La pomme n'est pas tombée loin de l'arbre. Le meilleur des succès avec toute ton équipe tant au niveau de la MRC que de ta municipalité.

    Andrée Roy - 2020-11-27 09:11