Publicité

26 novembre 2020 - 06:54

Lucie Dumont en nomination au Gala Top Personnalités Metro

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Lucie Dumont est fondatrice et coordonnatrice du projet Chaîne de vie. Elle a marqué sa communauté par sa vision, son action mobilisatrice et des réalisations importantes, elle a fait rayonner le don d’organes à grande échelle. Un tel parcours lui a valu de recevoir plusieurs distinctions. Ce jeudi 26 novembre, elle sera à nouveau au premier plan à l’émission La Semaine des 4 Julie sur la chaine Noovo.

Mme Dumont est finaliste dans la catégorie Éducation du Gala Top Personnalités Metro dont les gagnants seront dévoilés à cette populaire émission diffusée à compter de 21 h ce jeudi 26 novembre. On y récompensera des héros de l’ombre dans cinq catégories : Santé, Éducation, Jeunesse, Humanisme et Coup de cœur du public. Trois candidats ont été sélectionnés dans chaque catégorie pour leur parcours inspirant. «Des gens ont soumis ma candidature : un prof d’université, un homme d’affaires et un ancien élève de Rivière-du-Loup», note-t-elle.

«Ce gala vient donner vraiment une belle visibilité pour Chaîne de vie, un grand rayonnement. La clientèle de Julie Snyder comprend des jeunes, des acteurs de changement», souligne Mme Dumont.

COURS D’ANGLAIS, LANGUE SECONDE

C’est d’ailleurs auprès des jeunes de secondaires 4 et 5 qu’elle a choisi de faire de la sensibilisation au don d’organes. Aujourd’hui, le programme Chaîne de vie a permis de former 200 enseignants dans une centaine d’écoles qui s’adressent à leurs élèves dans le cadre du cours d’anglais, langue seconde.

«Nous avons rejoint des dizaines de milliers d’élèves qui à leur tour propagent la nouvelle. À tous les jours, je suis heureuse de voir l’engouement des profs», mentionne Lucie Dumont, elle-même une enseignante. À sa retraite depuis quatre ans, elle ne ménage pas son temps pour amener sa démarche encore plus loin. Le programme Chaîne de vie est à l’étude par le gouvernement du Québec pour une implantation dans toutes les écoles secondaires du Québec. «Le dossier est sur les rails», a lancé cette femme dont le dynamisme n’a d’égal que son humanité. «En plus de sauver des vies, on touche le cœur des jeunes. Il n’y a rien de plus puissant d’éduquer à la santé en passant par le don d’organes. Chaîne de vie, c’est la prise de conscience de la valeur inestimable d’un corps en santé», soutient-elle.

DES HOMMAGES

Lucie Dumont a reçu plusieurs hommages à ce jour dont le prix «Teacher of Merit Award» de la Société pour le perfectionnement de l’enseignement de l’anglais, langue seconde, au Québec, le Prix d’excellence en enseignement de la faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et le Prix Ambassadeur 2018 de Transplant Québec. Le projet Chaîne de vie a également reçu une mention à l’Assemblée nationale du Québec. «Jamais Chaîne de vie serait ce qu’il est là sans les gens de Rivière-du-Loup», souligne Lucie Dumont.

LE POINT DE DÉPART

C’est le témoignage en 2004 d’un jeune en attente d’un foie devant la classe à l’école secondaire de Rivière-du-Loup de Mme Dumont qui a été l’élément déclencheur. Touchée par l’histoire de ce jeune et emballée un peu plus tard par l’initiative d’une de ses élèves, Josiane, Lucie Dumont s’est alors donnée comme mission d’éduquer les jeunes de 4e secondaire au don d’organes et au don de tissus par l’entremise des cours d’anglais, langue seconde.

Les appuis se sont succédé par la suite dont celui de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup (maintenant le Centre de services scolaire), parrain de Chaîne de vie. Grâce à un partenariat entre Transplant Québec et Desjardins qui s’est traduit par un appui financier substantiel, le projet Chaîne de vie a été lancé officiellement dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe, en octobre 2013. Il a depuis été déployé dans de nombreuses écoles secondaires publiques du Québec dès l’hiver 2014. 

NOUVEAU SITE WEB

La pandémie n’a pas beaucoup ralenti Lucie Dumont qui depuis le mois de mars dernier travaille à l’élaboration d’un nouveau site web de Chaîne de vie qui sera lancé le 19 décembre prochain. «Il sera plus complet. On aura l’aspect éducatif, le volet don d’organes et le Défi Chaîne de vie», explique-t-elle. Les personnes pourront notamment consulter sur le nouveau site une vingtaine de capsules tournées avec des médecins dont l’un des plus connus au Québec, le joueur de football professionnel Laurent Duvernay-Tardif.

Rappelons que Lucie Dumont est aussi l’instigatrice du Défi Chaîne de vie, une belle activité plein air de sensibilisation à la cause du don d’organes qui revient avec force depuis 2015 pour soutenir financièrement la mission éducative et le déploiement du projet dans les écoles secondaires du Québec.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bel accomplissement, Lucie, Bravo!

    Y a-t-il encore des gens qui pensent qu'à la retraite on ne fait plus que se tourner les pouces?

    Richard Levesque - 2020-11-26 20:22