Publicité

18 juillet 2020 - 13:06

Semaines de la construction : le ministre Christian Dubé inquiet des rassemblements privés

Toutes les réactions 2

Alors que débutent les vacances de la construction, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, lance un appel clair aux Québécois : «Les rassemblements privés, tant extérieurs qu'intérieurs, demeurent interdits au-delà de dix personnes. La règle s'applique également dans les chalets et les campings, que l'on sait très prisés des Québécois lors de la saison estivale. On a vraiment besoin de la collaboration de tous pour ne pas devoir revivre le confinement et revenir en arrière. Je compte sur vous » a-t-il déclaré.  

Par ailleurs, selon les données recueillies au cours des derniers jours et les enquêtes épidémiologiques effectuées, la situation ne permet pas, pour le moment, d'associer la recrudescence de cas des derniers jours à la réouverture des bars. 

Notons que des mesures supplémentaires ont récemment été mises en place afin d'éviter d'éventuelles éclosions dans ces milieux, notamment la fermeture des bars à 1 h et l'arrêt de vente d'alcool à compter de minuit, étant donné un relâchement de la vigilance et, par conséquent, une augmentation des facteurs de risque de transmission du virus, à partir de cette heure. Le ministre rappelle toutefois qu'il n'est pas exclu de procéder à une éventuelle fermeture des bars, si les enquêtes de cas nous démontrent un lien de causalité entre leur ouverture et certains foyers d'éclosion. Il continue de suivre la situation de très près.  

Le ministre Dubé tient à remercier la population qui a répondu positivement à l'appel des autorités de santé publique et qui sont allés se faire tester pour la COVID-19 au cours des derniers jours. Le 15 juillet dernier, les prélèvements quotidiens ont atteint 14 952, dépassant ainsi l'objectif de 14 000. Des efforts continuent d'être déployés afin d'augmenter de façon considérable la capacité d'accueil des cliniques de dépistage sans rendez-vous, et ce, sur l'ensemble du territoire de Montréal et de certaines villes au Québec. Plusieurs améliorations, notamment l'ouverture de nouvelles cliniques et la prolongation des heures d'ouverture, visent à s'assurer que toute personne qui doit passer un test de dépistage ait accès plus rapidement à ce service.  

«Je demeure en communication constante avec les associations de tenanciers de bars, et je les remercie de leur collaboration dans le déploiement de mesures supplémentaires de protection. Il est primordial en ce moment que les mesures que nous avons rehaussées soient respectées si nous voulons éviter la propagation du virus et garder les bars ouverts. Nous recommandons aussi fortement aux tenanciers de tenir un registre, regroupant les coordonnées des clients. C'est ce qui nous permettra de faciliter les enquêtes épidémiologiques en cas d'éclosion. Nous allons par ailleurs poursuivre, avec la CNESST, les inspections tout au long des vacances, de sorte à nous assurer que les différentes consignes de santé publiques soient respectées. Je continue de suivre la situation de très près et de tout faire afin que les efforts des Québécois au cours des derniers mois ne soient pas vains», a souligné le ministre. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Il y a pas mal plus de monde dans les bars que dans les fêtes de résidences privées. La raison est que les rassemblements privés ne rapportent pas de $$$ au gouvernement, et, c'est pour cela qu'il laisse les bars ouverts. Encore une fois, c'est comme avec les masques, on avance, et on recule... éternel danse gouvernemental

    Michel Leduc - 2020-07-19 11:12
  • allo sa vas bien
    mon inquiétude ces lesrassemblements
    il y en beaucoup à legardeur ben coller aucune distanciation aucune présence policière bref tan qu'on vas permettre les rassemblements dans la cour sa vas simplifier il prennent un ti verre et oups on oublie tout moi et mon conjoint on a travaillé pendant le confinement on a toujours garder le 2 mètre lui il est dans un r p a et moi dans un service essentielle les entreprises très sévère sur le 2 mètre et lavage des mains
    pis on est 2 personnes qui fait de l asme
    je comprends que ces plate mais ces du temporaire rester tranquille
    j'espère que sa auras été lus ce message

    Nathalie Paquet - 2020-07-19 05:51