Publicité

10 juillet 2020 - 11:42 | Mis à jour : 15:26

Pas de labyrinthe, mais le cœur de Kamouraska dans le phragmite

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le concepteur du Grand labyrinthe Servlinks, depuis 2014, monsieur Luc Pelletier, ne réalisera pas de labyrinthe dans le maïs cette année. Avec la pandémie et la sécheresse qui sévit partout au Québec, il a été impossible de s’entendre avec un producteur de maïs grains, afin d’y accueillir l’attraction.

Devant l’impossibilité de trouver un champ au Québec, le « land-artiste » s’est tournée vers une vieille idée, soit de « faire quelque chose dans le phragmite ». Le phragmite est un roseau envahissant qui s’est installé dans l’ensemble de la grande anse depuis plusieurs années.

Ne pouvant rester sans projet, Luc Pelletier a entrepris la coupe d’un cœur géant, dans le phragmite, près de la Maison du Kamouraska, dans le but de lancer officiellement les produits promotionnels au logo Kamouraska. Ce fut tout un défi à couper, à des endroits, le phragmite pouvait avoir deux pieds d’épais de roseaux couchés au fil des vents.

« L’image, je l’ai créé en 2017 et je n’avais pas encore trouvé le courage et le temps de pousser la marque. Cette année, je m’y mets! »  Progressivement, dans les prochaines semaines, la structure et les stratégies de partage se préciseront. Ce n’est qu’un début, amorcé depuis 3 ans.

Publicité


Publicité

Commentez cet article