Publicité

10 juillet 2020 - 06:30

La Plage de Pohénégamook lance un appel à la prudence

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste

Le 8 juillet, sur Facebook un message anonyme a été partagé sur la Page Spotted : Pohénégamook alléguant que des gens se trouvaient sur les jeux gonflables la nuit à la plage de Pohénégamook. Cette publication a engendré un vif débat entre citoyens forçant la direction de la plage à réagir.

La plage de Pohénégamook a partagé une publication sur sa page rappelant l’interdiction de se baigner en dehors des heures de surveillance. Elle implore aussi les gens à faire preuve de prudence et de civisme et les invite à se présenter pendant les heures d’ouverture soit entre 11 h et 17 h.

Le responsable de la plage, Patrick Noël n’a pas caché avoir envisagé à se munir d’un gardien pour effectuer de la surveillance additionnelle, ce qu’il trouve dommage, surtout dans les circonstances actuelles avec la COVID-19. Avec la pandémie, la plage est ouverte un peu plus d’un mois et demi, réduisant ses profits. «Si les gens faisaient leur part, cela nous éviterait des frais supplémentaires à débourser, confie M. Noël. Il serait malheureux qu’un accident arrive.»

Sous le message d’origine de la page Spotted : Pohénégamook, une quinzaine de commentaires font état d’un couvre-feu, d’interdiction de se baigner et que la Ville devrait engager un gardien pour effectuer de la surveillance. Une autre publication, publiée jeudi, partage un message soutenant que ce n’est pas à la Ville de payer pour les inconduites des gens se baignant la nuit tombée, où déjà une dizaine de commentaires s’accumulaient.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article