Publicité

6 juillet 2020 - 20:56 | Mis à jour : 8 juillet 2020 - 09:57

Future école à Rivière-du-Loup : «S’il y a une annonce, on va être prêts» - Sylvie Vignet

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Le conseil de Ville de Rivière-du-Loup a entériné l’entente de principe de l’acquisition d’un terrain situé dans le parc Cartier en vue d’y ériger une école primaire. Il s’agit d’une procédure habituelle pour toute municipalité souhaitant obtenir un nouvel établissement d’instruction publique.

La mairesse de Rivière-du-Loup a tenu à préciser qu’aucune confirmation n’avait été reçue en provenance du ministère de l’Éducation. «Il n’y a aucune annonce de fait c’est juste que nous, on se doit de se préparer parce qu’on sait qu’il y a un besoin là (…)»

Mme Vignet a insisté : l’achat final du terrain est conditionnel à l’obtention d’une école primaire publique. «On ne fait pas l’achat sans que l’autorisation d’avoir une école en ville soit obtenue. En attendant, on doit se préparer, s’il y a une annonce, on va être prêts.»

Rappelons qu’en janvier 2018, le conseil des commissaires de ce qui était à l’époque la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup avait adopté une résolution afin de demander au ministère l’autorisation de construire une nouvelle école dans le secteur de Rivière-du-Loup.

La dernière construction d’école, dans le secteur de Rivière-du-Loup remonte à 1970, date de l’ouverture de l’École Joly. Depuis 1970, la population de Rivière-du-Loup est passée de 12 750 à 20 000 habitants.

Plus de détails dans votre journal Info Dimanche de mercredi....

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article