Publicité

4 juillet 2020 - 06:30

Un portable pour tous les élèves de 4e et 5e secondaire pour la rentrée scolaire

Toutes les réactions 4

Dès la rentrée, tous les élèves de 4e et 5e secondaire recevront un portable infonuagique pour réaliser leurs études. Ainsi, le Centre de services scolaire (CSS) de Kamouraska–Rivière-du-Loup distribuera 730 appareils dans toutes ses écoles secondaires.

Rappelons qu’à compter de septembre, les élèves de ces deux niveaux pourraient suivre leur formation en classe et à la maison, selon une formule hybride. Pour ces jeunes, l’accès à des outils adéquats à partir de la maison est prioritaire.

Cette distribution s’inscrit dans le cadre du Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur. Comme l’explique Antoine Déry, directeur général du CSS de Kamouraska–Rivière-du-Loup, l’éclosion de la pandémie en mars dernier a eu comme impact d’accélérer la mise en œuvre des actions : «Le contexte de la COVID-19 a fait émerger des iniquités en matière d’accès à la technologie. De plus, la crise a mis en relief l’importance de développer promptement les compétences numériques de nos élèves et de notre personnel. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer, sans tarder, cette première partie de notre plan.»

Un budget de 270 000 $ a été nécessaire pour assurer la distribution de ces portables. Cette orientation a été prise de concert avec les gestionnaires du CSS et les directeurs des écoles. Soulignons que le plan triennal prévoit également que tous les élèves de niveau secondaire aient accès à un portable d’ici trois ans.

De plus, d’autres mesures favorisant l’utilisation des technologies pourront être déployées cette année, et ce, pour les élèves de tous les niveaux. À cet égard, les établissements ont, dans leur budget annuel respectif, des sommes réservées à l’acquisition de solutions technologiques. Par ailleurs, les ordinateurs et les tablettes ayant été utilisés pendant la pandémie du printemps seront à nouveau rendus disponibles. Plus d’une centaine d’appareils étaient en circulation pendant cette période.

«Avec ces différents outils, nous avons comme objectif de répondre aux besoins en matière d’enseignement avec le numérique et à distance. De plus, nous nous assurons que nos services aux élèves et l’infrastructure qui les soutient correspondent aux tendances de l’heure en matière de technologie numérique», soutient Mario Richard, directeur du Service des technologies de l’information et des communications du CSS.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Ses biens je voudrais demander se la CSDM aussi va réservoir comme l'école saint-Noël-chabanel

    Béatrice - 2020-07-05 10:33
  • Oui je suis d accord sur cette mesure, afin de rebâtir et relancer l interret des jeunes, Et qu il puisse fonctionner avec pour les travaux de recherche et etude car lrs enfants ont d avantage d interrets avec les ordinsteurs et lrs cellulaires.

    Geneviève Dionne - 2020-07-05 01:24
  • Voici une orientation que le CSS n’a pas abordé... ce ne sont pas les seuls!

    Marquis Cadieux - 2020-07-04 21:12
  • Est-ce que la commission scolaire a priorisée l'achat LOCAL dans son choix?

    François D'Amours - 2020-07-04 12:42