Publicité

1 juillet 2020 - 13:24

Co-éco : deux agents de sensibilisation iront à la rencontre des citoyens

Deux agents de sensibilisation, formés par Co-éco, vont sillonner les rues des municipalités des MRC de Rivière-du-Loup et des Basques pendant les mois de juillet et aout de l’été 2020. Cette tournée de sensibilisation portera sur l’utilisation du bac brun.

«À moyen terme, le plan d’action du gouvernement provincial prévoit le bannissement progressif des matières résiduelles organiques dans les lieux d’enfouissement technique. La cible est que 60 % de ces matières ne soient plus envoyés au dépotoir en 2023. C’est un objectif qu’on doit réussir tous ensemble. Aider les citoyens à atteindre cet objectif est une tâche utile, qu’on a hâte de faire», a expliqué Justine Pelletier, étudiante en géographie de l’environnement, qui sera agente de sensibilisation ces prochaines semaines.

Les deux agents vont généralement faire le tour d’un quartier, ou des rues principales d’une petite municipalité, la veille de la collecte des bacs bruns, en soirée. Ils vérifieront le contenu des bacs et laisserons, accrochés aux bacs bruns, des mots de remerciement aux citoyens participants à la cueillette et, au besoin, un ou deux conseils. Ils laisseront aussi, sur la poignée de porte des résidences qui n’auront pas avancé leur bac brun au chemin au moment de leur passage, une invitation à joindre Co-éco pour obtenir des conseils. Ils échangeront avec les citoyens qui désireront les saluer et leur poser des questions. Certains multilogements seront aussi visités.

Alexandre Gagnon, étudiant inscrit en technologie de la production agroenvironnementale à l’ITA de La Pocatière, qui sera aussi agent de sensibilisation, a offert les précisions suivantes : «Nous abordons la tournée dans un esprit d’aide aux citoyens. L’idée est d’accompagner les gens là où ils en sont rendus dans la gestion de leurs résidus de matières organiques. Comment commencer à utiliser le bac, matières incluses au bac brun, complémentarité entre les composteurs et le bac brun, toutes les questions sont bienvenues.»
 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article