Publicité

25 juin 2020 - 06:59

Un masque avec une fenêtre pour son petit-fils malentendant

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Gaston Pelletier de Rivière-du-Loup est un grand-père attentionné. Il a pris la décision de faire fabriquer des masques avec une fenêtre pour permettre aux personnes significatives de mieux communiquer avec son petit-fils à l’école, puisque Malcom est malentendant.

Atteint d’une surdité profonde des hautes fréquences, Malcom doit lire sur les lèvres de son enseignant. Le masque étant obligatoire pour le personnel enseignant depuis le retour à l’école en temps de pandémie, il pouvait éprouver des difficultés à comprendre certaines explications. Malcom entend mais il doit compléter avec le visuel sur les lèvres. «Est-ce que ça va bien? Pour certains mots comme bien, c’est plus difficile», a expliqué M. Pelletier.

«L’idée du masque vient de mes deux filles qui travaillent dans le domaine des affaires sociales, j’ai pris la balle au bond», a souligné Gaston Pelletier. «J’ai cherché à faire confectionner les masques ici, j’ai dû cependant me tourner vers une couturière de Québec, Nathalie Dionne, originaire de Rivière-du-Loup», a-t-il expliqué.

Gaston Pelletier a donc commandé une douzaine de masques pour les personnes significatives pour son petit-fils, notamment des membres du personnel de son école. «Un enfant malentendant a un peu plus de difficulté à l’école. Mon but est de lui donner une chance, que son éducation soit moins compliquée», a souligné M. Pelletier.

L’enfant qui aura 8 ans le 10 aout prochain n’ira pas en classe pour quelques semaines. Cependant au cours de l’été, il participera à un camp de jour. «Il va probablement en avoir besoin là également», a conclu son grand-père.

Publicité


Publicité

Commentez cet article