Publicité

9 avril 2020 - 06:30

Le traversier l'Héritage 1 amarré au quai de Trois-Pistoles

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Toutes les réactions 1

Le traversier l'Héritage 1 a effectué son plus court voyage de l'année le 8 avril en après-midi, quittant son emplacement hivernal pour être amarré au quai de Trois-Pistoles. Après des mois de travail concerté, les citoyens des Basques et de la Haute Côte-Nord peuvent célébrer une bonne nouvelle pour leurs communautés. Les derniers préparatifs pour son départ vers le chantier naval seront effectués.

Selon le comité citoyen Sauvons l'Héritage, cette nouvelle vient offrir une lueur d’espoir à la population en cette période de confinement et de restrictions sanitaires. «Alors que l’ensemble de l’économie québécoise est actuellement en ‘’pause’’, nous espérons que le maintien de ce service essentiel pourra certainement freiner certains impacts économiques et sociaux causés par la situation actuelle dans les mois à venir», a commenté le porte-parole du comité Sauvons l’Héritage, Guillaume Legault.

Le maintien de ce service permettra de conserver des emplois qualifiés et de qualité dans notre région, tandis que plusieurs secteurs d’activité économique sont frappés de plein fouet par la pandémie. Le comité Sauvons l’Héritage a bon espoir que la sauvegarde de la Traverse Trois-Pistoles -Les Escoumins aura un rôle clé sur la restructuration des économies locales des Basques et de la Haute Côte-Nord dès lors que la vie normale pourra reprendre son cours.

«Des commerçants et citoyens aux membres du comité, en passant par les élus qui composent le conseil d’administration de la CNB, c’est ensemble que nous avons pu obtenir une victoire dans ce dossier. Aux gens qui croient que nos régions se meurent, je crois honnêtement qu’on vient d’envoyer un tout autre message, rempli de force et de solidarité», souligne M. Legault

Après des mois de travail, une mobilisation citoyenne sans précédent dans la région des Basques, Québec a accordé le 19 mars une aide financière de 4,9 M$ à la Compagnie de navigation des Basques pour la réfection et la mise aux normes du NM L'Héritage I.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Vers quel chantier maritime s’en va l’Heritage, Lévis? Les Méchins?

    Marcel Sinclair - 2020-04-13 11:52