Publicité

27 mars 2020 - 06:56

Du dépannage alimentaire dans des conditions très difficiles

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

En raison des mesures exceptionnelles prises par le gouvernement du Québec pour contrer la propagation du coronavirus COVID-19, le Carrefour d’Initiatives Populaires de Rivière-du-Loup effectue du dépannage alimentaire d’urgence dans des conditions très difficiles.

Il s’agit d’ailleurs du seul service maintenu en opération par l’organisme grâce à l’implication de son équipe et de bénévoles. «Le dépannage alimentaire d’urgence est fait sur réservation seulement. Les personnes doivent également remplir un questionnaire, cela pour nous assurer qu’il n’y a pas d’abus», explique Karine Jean, directrice générale. Les gens doivent appeler au 418-867-5735 poste 218.

«On est au front avec une clientèle vulnérable, certaines personnes sont anxieuses et impatientes. On sent qu’il y a beaucoup de gens en détresse, on essaie de les rassurer», note la directrice générale. Cette anxiété collective, cette peur du manque oblige donc l’équipe du Carrefour à gérer la situation différemment.

Habituellement dans une année, le Carrefour d’Initiatives Populaires réalise environ 950 dépannages alimentaires. «Il y a des gens qui vivent à la paie. Avec les mises à pied massives en lien avec la COVID-19, ils vont débarquer avec de grosses attentes», pense-t-elle. «Dans les prochaines semaines, les prochains mois, c’est assez épeurant à voir venir. Juste le lendemain de la fermeture des écoles, j’ai eu 22 messages sur ma boite vocale», souligne Mme Jean.

Jusqu’à maintenant, le Carrefour d’Initiatives Populaires a enregistré une augmentation de près de 10 % des demandes de dépannage alimentaire d’urgence. «On sait que la vague s’en vient», note la directrice générale. L’aide du milieu sera la bienvenue puisque la récupération d’aliments dans les marchés d’alimentation est au neutre, ils n’ont plus rien à donner. «On a de la misère à s’approvisionner, on doit acheter de la nourriture pour offrir le service. La facture d’épicerie du Carrefour va quadrupler et les besoins également. On espère de l’aide du gouvernement», explique Karine Jean. L’aide financière de toute personne ou organisme est également souhaitée en ces temps exceptionnels, on peut les aider à nourrir l’espoir collectivement en faisant un don par virement interac à [email protected] (la réponse doit être merci2020).

En terminant, la directrice générale a eu un mot pour les membres de l’équipe du Carrefour d’Initiatives Populaires de Rivière-du-Loup : «Je veux la sécurité de mon monde, moi aussi j’ai une équipe au front. De plus, on a des bénévoles qui croient en nous».

Publicité


Publicité

Commentez cet article