Publicité
22 mars 2020 - 06:30

COVID-19 : l’AQDR lance un mot d’ordre aux ainés

Toutes les réactions 2

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) appuie le gouvernement du Québec dans ses efforts pour contrôler la pandémie de la COVID-19. L’AQDR lance un mot d’ordre aux ainés : «S’il vous plait, restez chez vous le plus possible, ne vous exposez pas aux virus.»

«Soyez conscients que la mesure n’a pas été mise en place de gaieté de cœur, elle est essentielle et doit être respectée. Je sais cependant que vous pouvez éprouver de l’angoisse face à cette situation et vous sentir très mal. L’émotion peut même aller jusqu’à vous faire mal dans le corps et dans l’âme. On peut aussi perdre ses repères. Mais respirez tranquillement, restez calme et suivez les consignes», affirme Judith Gagnon, présidente de l’AQDR.

L’AQDR trouve tout aussi important pour toute la société d’avoir du respect et de la compassion pour les personnes ainées qui se retrouvent dans des centres d’achat ou autres lieux publics. «Vous ne savez pas si ces personnes sont seules sans réseau et sans famille, obligées de sortir pour faire leurs courses. Pourquoi ne pas leur parler doucement et leur demander s’ils n’ont pas besoin d’aide», souligne Judith Gagnon présidente de l’AQDR.

L’AQDR encourage la bientraitance envers les personnes ainées et fait appel au civisme. «Il faut toujours se demander si nous aurions le même comportement si c’était notre mère ou notre père», souligne Judith Gagnon, présidente de l’AQDR. Toutefois, elle rappelle aux ainés qu’ils ont eux aussi une responsabilité, celle de suivre les consignes pour leur sécurité. Leurs gestes peuvent également être lourds de conséquences et avoir un impact sur toute la société.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Oui, Mme Landry, c'est triste, mais c'est indispensable. Ici, on peut sortir si on est tout seul et qu'on ne parle à personne, mais imaginez, si vous étiez en France, il vous faudrait imprimer un sauf conduit sur internet, comme à l'époque de la gestapo, et si vous êtes trop loin de votre domicile, ce sera une amende salée que les vieux n'ont pas les moyens de s'offrir. Quand on se compare on se console.

    Gilbert Blachon - 2020-03-22 17:23
  • Bonjour, les aînés savent qu'elles doivent être en isolement mais quand je vois une personne âgée seule assise sur un banc public, ça me chavire.☹️ Merci.

    Ginette Landry - 2020-03-22 09:57