Publicité
19 février 2020 - 06:59

Le Bas-Saint-Laurent connait sa plus forte saison grippale des cinq dernières années

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Jusqu’à maintenant, environ 1 400 cas d’influenza ont été recensés par le CISSS du Bas-Saint-Laurent, confirmés par un diagnostic et un prélèvement positif. La région connait ainsi sa plus forte saison grippale depuis les cinq dernières années et le virus de l’influenza continue toujours de se propager.

D’après la responsable des communications avec les médias du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet, encore plus de citoyens seraient infectés par l’influenza, même s’ils n’ont pas obtenu de confirmation formelle de la part d’un médecin.

L’an dernier à pareille date, 775 cas étaient répertoriés, et en 2018, on en dénombrait 1 200.  On remarque une forte prévalence des souches de type A et B, qui sont les principales causes de la grippe qui revient année après année en hiver. Les symptômes principaux regroupent l’apparition soudaine d’une fièvre élevée, de toux et de douleurs musculaires. Les personnes atteintes du virus de l’influenza peuvent également ressentir des maux de tête, des frissons, de la fatigue, une perte d’appétit et un mal de gorge. Les enfants peuvent aussi souffrir de nausées, de vomissements ou de diarrhée.

«L’influenza de type B est arrivé plus tôt qu’à l’habitude. Au retour des Fêtes à la mi-janvier, on a observé une importante hausse des cas et cela se maintient, chaque semaine on atteint de nouveaux sommets», explique Mme Doucet. La saison de l’influenza peut durer jusqu’en mars ou en avril. Les symptômes s’amenuisent habituellement après sept jours à deux semaines.

«Malgré la forte saison grippale, nos urgences ne débordent pas et notre gestion de la situation est bonne. Il y a encore des doses restantes du vaccin, donc les personnes vulnérables de la communauté peuvent encore s’en prévaloir en contactant le CLSC de leur région», complète Ariane Doucet. Les secteurs les plus sévèrement touchés seraient le Kamouraska et Rimouski-Neigette.

VACCINATION

La vaccination est recommandée et offerte gratuitement aux personnes atteintes de maladies chroniques, aux femmes enceintes dans le 2e ou le 3e trimestre de leur grossesse, aux personnes de 75 ans et plus, aux travailleurs de la santé ou aux proches d’une personne considérée comme faisant partie des catégories «à risque». La vaccination est aussi offerte gratuitement aux enfants de 6 à 23 mois en bonne santé et aux personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé pour la saison 2019-2020.

Selon la porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, la meilleure manière d’éviter une propagation du virus est  avant tout de se laver les mains fréquemment. On recommande aussi d’éviter se toucher le nez, la bouche ou les yeux et d’éviter les contacts avec les personnes malades qui pourraient être contagieuses. Celles qui présentent des symptômes de grippe devraient limiter leurs contacts avec les autres pour diminuer les risques de transmission du virus.

Avant de se rendre à l’urgence, le CISSS invite tout citoyen qui a des inquiétudes ou des questions au sujet de sa santé ou de celle d’un proche à joindre la ligne Info-Santé en composant le 811 afin de parler avec une infirmière. Des conseils de santé sont disponibles 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Publicité


Publicité

Commentez cet article