Publicité

14 février 2020 - 15:10 | Mis à jour : 15:11

Février met à mal le pont de glace vers l’ile Verte

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Les grandes variations de température des dernières semaines empêchent la Municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs de procéder au balisage du pont de glace qui relie l’ile Verte à la rive sud, à l’héliport de Cacouna. L’accès terrestre est donc fermé à la circulation et les citoyens doivent avoir recours au service héliporté pour quitter ou accéder à l’ile.

«Cette année, nous avons une température qui est en dents de scie et le pont de glace n’a pas eu le temps de se consolider. Les grands froids sont souvent suivis de journées plus douces, ce qui empêche la glace de bien se former. On attend que toutes les conditions soient réunies pour baliser le pont de manière sécuritaire. Ceux qui décident de traverser malgré tout le font à leurs propres risques», a commenté la mairesse de la Municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Louise Newbury.

Certes, les températures des derniers jours ont été plus glaciales, sous les -20 degrés Celsius, mais elles seront suivies d’un redoux dimanche, où le mercure devrait frôler le point de congélation.

Selon Mme Newbury, le pont de glace est habituellement sécuritaire jusqu’à la première semaine de mars, mais le temps avance, et il n’est toujours pas assez solide. «La semaine dernière, nous avons eu des grandes marées et du temps doux, la glace a cédé à deux endroits», illustre-t-elle. Des trous et des crevasses se sont formés sur la glace du fleuve.

Le transport héliporté est donc toujours disponible pendant l’hiver pour relier les deux rives. Pour le moment, la Municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs rappelle que le pont de glace est fermé et que la circulation y est interdite, tant qu’il n’est pas balisé. En 2016, il avait été officiellement balisé le 26 février, tandis que l’an dernier, le pont de glace avait été officiellement ouvert le 29 janvier.

Publicité


Publicité

Commentez cet article