Publicité
11 février 2020 - 15:02 | Mis à jour : 16:18

Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB : la population sollicitée pour le dernier million

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La campagne de financement pour la construction d’un centre de jour en soins palliatifs et le financement de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB pour les cinq prochaines années arrive dans sa dernière phase. L’ensemble de la population sera ainsi sollicité pour amasser le dernier million de dollars.

Les deux premières phases de la campagne de financement ont permis de recueillir des engagements de dons sur cinq ans de l’ordre de 2 860 000 $ auprès des grandes familles de la région. Pour compléter le montant de 3,8 M$, somme nécessaire à la construction et à l’achat du mobilier du centre de jour en soins palliatifs (800 000 $) de même que le fonctionnement du centre de jour et de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB pour les cinq prochaines années (3 M$), la Fondation lance donc la troisième phase de la campagne auprès de la population.

«Nous souhaitons que chaque personne prenne un engagement de cinq ans, à raison de 10 $ par mois pour une somme de 120 $ par année», a mentionné Renée Giard, présidente de la Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB. La Fondation peut vous faciliter la tâche avec des prélèvements automatiques, vous n’avez qu’à vous rendre sur le site web maisondesjardinskrtb.ca. «Familles de cœur», tel est le thème de cette troisième phase qui s’amorcera officiellement le 14 février, fête de la St-Valentin. «C’est une cause qui interpelle tout le monde», a souligné Mme Giard.

La campagne de financement peut compter sur trois coprésidents : Serge Ferrand, directeur général de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup, Bernard Bélanger, président du conseil et chef de la direction chez Premier Tech, et Guy Bonneville, président de Lepage Millwork. Celle-ci se terminera le jeudi 18 juin prochain, soit à l’occasion du tournoi de golf de la Fondation. «Ce sera un évènement pour remercier les gens», a noté la présidente de la Fondation.

CENTRE DE JOUR

Le centre de jour aura pour mission d’offrir des services adaptés aux besoins des personnes en phase palliative de leur maladie et vivant à domicile, dans le but d’améliorer leur qualité de vie en prévenant l’isolement et en offrant des soins au niveau de la gestion de la douleur et de l’ajustement des symptômes. Le centre de jour offrira aussi du répit et du soutien psychosocial aux personnes malades ainsi qu’à leurs proches, tout cela deux jours par semaine.

L’un de ces services est déjà en opération depuis un an et sera transféré au centre de jour. «La clinique de gestion des symptômes, c’est un réajustement des médications pour laisser les gens sans douleur en soins palliatifs. Le but du centre de jour est de faire tout ce qui peut assurer leur bienêtre le plus longtemps possible chez-eux», a expliqué Mme Giard.

L’appel public de soumissions pour la construction du centre de jour devrait être effectué en février. Les travaux pourraient ainsi être lancés au début de l’été pour une livraison du bâtiment par l’entrepreneur à la fin de l’année 2020, respectant ainsi l’exigence du programme Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), qui a accordé 250 000 $ pour le projet.

LA MAISON DESJARDINS EN BREF

Il s’agit de la deuxième campagne majeure, la première pour la construction de la Maison Desjardins au cout de 1,5 M$ ayant été réalisée il y a 12 ans déjà.

La Maison Desjardins est financée à 50 % par une subvention du ministère de la Santé et des Services sociaux et à 50 % par la Fondation.

Environ 120 personnes sont admises chaque année à la Maison Desjardins.

Son équipe est composée de médecins expérimentés en soins palliatifs.

On note également un personnel soignant composé d’infirmières, d’infirmières auxiliaires, de préposées aux bénéficiaires, de bénévoles aux soins et en accompagnement spirituel, d’une technicienne en travail social et d’une coordonnatrice aux soins.

On note aussi environ 175 bénévoles actifs pour 25 000 heures de bénévolat chaque année.

Publicité


Publicité

Commentez cet article