Publicité
16 février 2020 - 07:33 | Mis à jour : 07:52

Décédé en 2013, sa propriété au cœur d’une controverse à Squatec

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Gaétan Bérubé est décédé en 2013, sa propriété sur le bord du Petit lac Squatec est au cœur d’une controverse entre Diane Tremblay, présidente de la corporation religieuse Ermi-Source, qui souhaite acheter la propriété de la succession aux États-Unis, et la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec, qui a récemment demandé une vente publique en raison d’un défaut de paiement d’impôt foncier.

«J’ai une offre d’achat sur la propriété acceptée par la succession, depuis 2017 qu’on est en discussion», a mentionné Mme Tremblay. Celle-ci était en colère lorsqu’elle a vu l’avis public publié par la MRC de Témiscouata dans l’édition du 22 janvier dernier du journal Info Dimanche qui mentionnait que des parties des lots 138 et 148 du rang 7 (propriété de Gaétan Bérubé située au 121 Chemin des Chalets à Saint-Michel-du-Squatec), seront vendus à l’enchère publique le jeudi 12 mars 2020 pour défaut de paiement d’impôt foncier (2 954.71 $). On mentionne également dans l’avis que Gaétan Bérubé (succession) n’a pas d’adresse connu au Québec. L’évaluation foncière de la propriété s’élève à 60 100 $.

«J’ai les clés de la maison, ça fait trois ans qu’on l’entretient. On veut continuer le projet Ermi-Source sur cette propriété. Elle donnerait également un accès au lac pour les gens qui viennent ici. Je suis travailleuse sociale et on veut faire quelque chose de bien pour le village», a expliqué la présidente de la corporation religieuse.

«Je pose des questions à la Municipalité depuis deux ans et on me dit que les taxes sont à jour», a mentionné Diane Tremblay qui dit être prête à payer les taxes à la place de la succession pour empêcher la mise en vente de la propriété. Michel Barrière, directeur général de la Municipalité de Saint-Michel-du-Squatec, a confirmé à Info Dimanche que Mme Tremblay peut effectivement payer les taxes pour empêcher la vente à l’enchère publique prévue en mars. «Quand les taxes d’une propriété demeurent impayées, la Municipalité peut décider d’envoyer la propriété à la MRC de Témiscouata. Si Mme Tremblay vient payer les taxes, tout ça va s’arrêter», a mentionné M. Barrière.

«Idéalement, Diane Tremblay devrait obtenir une procuration de la succession. La liquidation n’a pas fait son travail et ne s’est pas occupée de tout ça. Mme Tremblay voudrait s’en occuper, mais elle n’est pas mandatée. C’est bien plus simple quand les taxes sont payées», a ajouté le directeur général de la Municipalité. De son côté, Diane Tremblay reproche à la Municipalité de ne pas avoir avisé la succession à l’extérieur du Québec : «Il y a eu un manque à quelque part.»

La présidente de la corporation à caractère religieux Ermi-Source, un organisme à but non lucratif et de bienfaisance fondé en 1988 dont la mission est de soutenir la quête d’accomplissement humain et spirituel, ne sait pas quand l’offre d’achat sur la propriété de Gaétan Bérubé pourrait être finalisée. «J’ai encore parlé à la succession aux États-Unis, c’est compliqué; le père avait des dettes», a-t-elle lancé. Entretemps, Diane Tremblay se plaint que des personnes sont passées en motoneige sur la propriété de M. Bérubé, elle y a même constaté des bris.

Soulignons finalement que la corporation à caractère religieux Ermi-Source (120, Chemin des Chalets, Saint-Michel-du-Squatec) a droit à une exemption fiscale, c’est-à-dire qu’elle ne paie pas de taxes municipales et scolaires, un privilège qui lui a été accordé à la suite d’une demande officielle. «La décision a été prise par l’évaluateur au dossier qui a confirmé si la demande était recevable ou pas. Ce n’est pas la Municipalité qui prenait cette décision», a indiqué le directeur général. «C’était un organisme religieux au départ, on a gardé la vocation de charité et de spiritualité chrétienne», a conclu sa présidente, responsable depuis avril 2017.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • "Une corporation religieuse". Un bon truc pour avoir un chalet sans payer de taxes ... ?

    VM - 2020-02-16 16:37
  • Mme Tremblay vous dites être travailleuse social. J’aimerais savoir si vous êtes membre de l’ordre des travailleurs sociaux?

    Marcel Lemieux - 2020-02-16 10:56