Publicité
30 janvier 2020 - 13:30 | Mis à jour : 13:40

Rivière-du-Loup devient un pôle régional de l’École nationale des pompiers

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’excellence du Service de prévention incendie de la Ville de Rivière-du-Loup a été saluée de belle façon, ce jeudi 30 janvier, alors que celui-ci est officiellement devenu le quatrième pôle régional de l’École nationale des pompiers du Québec (ENPQ). Dorénavant, le SSIRDL sera le point de repère, en matière de formation, pour tous les autres services incendie du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. 

Le directeur général de l’École nationale des pompiers du Québec, Jacques Proteau, et le directeur du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup, Éric Bérubé, ont procédé à la signature officielle de l’entente, en matinée, à l’édifice Rosaire-Gendron. Le conseiller municipal Nelson Lepage, président de la Commission de la sécurité publique et des incendies, était aussi présent. 

«La création de ce 4e pôle régional de formation contribuera à une meilleure compréhension des enjeux régionaux spécifiques, a précisé M. Proteau. Elle permettra également d’améliorer la rapidité et la qualité des communications. Les différents services de sécurité incendie veulent avoir accès à des services de proximité et la création des pôles régionaux est une façon de répondre aux besoins exprimés.»

Rivière-du-Loup s’ajoute ainsi aux autres pôles situés à Rouyn-Noranda, à Alma au Saguenay-Lac-Saint-Jean et à Saint-Georges. Selon nos informations, d’autres Services incendie de l’Est-du-Québec ont montré de l’intérêt, mais c’est le service louperivois qui a été privilégié. À vrai dire, l’ENPQ attendait impatiemment l’appel du SSIRDL. 

«Nous avions hâte!», a lancé Jacques Proteau. «Le Service de Rivière-du-Loup s’est toujours comporté de façon exemplaire. Tous les dossiers ont toujours été traités avec rigueur et sont toujours impeccables. C’est pour cette raison que nous avons fait notre choix et avec M. Bérubé [comme directeur], nous n’avons aucune crainte», a-t-il ajouté, remerciant aussi au passage le capitaine Alexandre Perreault, responsable de la formation et interlocuteur auprès de l’école, pour sa précieuse collaboration. 

NOUVELLES TÂCHES

Concrètement, le Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup sera responsable d’accompagner les différents services incendie dans leurs besoins de formation et aura à répondre à toutes leurs demandes pour les services de l’École. Il sera également responsable de l’organisation et de l’administration des examens. 

«Pour nous, c’est une reconnaissance du travail effectué ces 10 dernières années, puisque nous sommes un centre régional de formation […] Quand on a levé la main pour dire qu’on serait prêts pour la tâche, ça s’est fait naturellement. Nous avons la maturité, l’équipe et l’organisation pour y arriver. Nous sommes rendus là», a souligné fièrement le directeur incendie Éric Bérubé. 

Soulignons que cette nouvelle entente n’engendre aucune dépense supplémentaire pour les citoyens louperivois. Elle comprend un volet financier dans lequel l’école nationale va payer des redevances en fonction des services offerts par la municipalité aux différentes régions. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article