Publicité
30 janvier 2020 - 06:02

Un centre-ville animé avec le Concours intercollégial de sculpture sur neige

Le 25e Concours intercollégial de sculpture sur neige se déroulera du 30 janvier au 2 février au centre-ville de Rivière-du-Loup sous le thème «Mouvance plurielle». Cette année, ce sont 12 équipes, en provenance de 9 institutions collégiales de partout au Québec qui participeront à l’évènement.

Une des équipes est formée d’étudiants des programmes de Gestion et intervention en loisir et Arts visuels du Cégep de Rivière-du-Loup. Plus de 60 personnes, étudiants et accompagnateurs, séjourneront à Rivière-du-Loup spécialement pour cette occasion. Comme chaque année, les équipes participantes disposent respectivement de 50 heures pour réaliser leur projet. Aucun ajout de neige n’est permis et les artistes doivent procéder à partir du bloc de 500 pieds cubes de neige. Pour souligner les 25 ans du concours, Pierre Sasseville, ancien étudiant du Cégep de Rivière-du-Loup et artiste contemporain de renom, sera président d’honneur de l’évènement. Quatre bourses totalisant plus de 2 000 $ sont à l’enjeu : un premier prix de 1 000 $, les deuxième et troisième prix de 500 $ et 350 $ en plus du prix Développement durable de 250 $ remis par l’Auberge internationale de Rivière-du-Loup. Les lauréats seront dévoilés le dimanche 2 février lors d’un brunch qui se tiendra au Carrefour du Cégep de Rivière-du-Loup.

La rue Lafontaine vibrera au rythme de l’hiver avec une programmation d’activités pour toute la famille : l’incontournable glissade urbaine, le rallye familial, la visite animée des sculptures et plus encore. Les activités sont gratuites. L’une des originalités des sculptures sur neige réside dans la participation active de la population. Non seulement le grand public manifeste son appréciation des œuvres présentées, mais les gens d’affaires, les partenaires du milieu municipal et touristique s’impliquent dans l’organisation et le soutien logistique et budgétaire de l’évènement. Le Concours est un projet associé au Réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec (RIASQ).

Publicité


Publicité

Commentez cet article