Publicité
22 janvier 2020 - 10:48

Quatre grandes priorités en 2020 pour le député Denis Tardif

Toutes les réactions 4

Le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif, veut faire de 2020 une année consacrée au développement économique, à la santé, à l’environnement et à l’éducation. Le député s’est investi dans cette mission puisqu’il a déjà fait trois tournées dans la MRC des Basques et de Rivière-du-Loup et a visité plus d’une vingtaine d’entreprises.

«C’est le défi de nos entreprises en région, pour rester compétitives, d’effectuer le grand virage numérique. Je crois fermement que le développement économique passe par l’investissement dans les entreprises. Je compte aussi travailler sur plusieurs dossiers majeurs de la circonscription: la deuxième phase du CHSLD des Chauffailles, les horaires de faction des paramédics, le virage numérique et le service cellulaire à haut débit dans le haut-pays et la création d’une zone d’innovation technologique», a rappelé le député Denis Tardif.

«Nous allons aussi continuer le travail entrepris concernant la rénovation du poste de la Sûreté du Québec à Témiscouata-sur-le-Lac, quartier Notre-Dame-du-Lac. Au début de mon mandat, on m’avait informé que ce dossier était considéré comme étant la deuxième priorité dans la région du Bas-Saint-Laurent. J’ai demandé un état de situation sur ce dossier», précise le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata. L’an dernier, il avait pris position dans le dossier du poste de la Sûreté du Québec pour qu’il demeure à Témiscouata-sur-le-Lac dans le quartier Notre-Dame-du-Lac. Le député s’en remettait toutefois à la décision finale de la Sûreté du Québec (SQ) et de la Société immobilière du Québec (SIQ).

À la fin janvier, le député de Rivière-du-Loup participera au caucus des députés et ministres dans la municipalité de Saint-Sauveur-des-Monts dans les Laurentides. Sur le plan parlementaire, Denis Tardif retourne cette semaine en commission avant le retour en Chambre de tous les députés le 4 février pour la reprise des travaux à l’Assemblée nationale.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Comme le disent les partis D’opposition, le traversier de Trois-Pistoles est un OBNL public (organisme à but non lucratif) qui crée 30 emplois, donne des millions en retombées et impôts, et notre député n’en glisse pas un mot dans ses priorités. Quelle déception

    Claire - 2020-01-23 13:10
  • Le nombre, le nombre et le nombre comme disait un personnage du déclin de l'empire Américain de Denis Arcand ...

    Écoutez cette entrevue avec un universitaire qui explique que le vrai problème dans
    la MRC des Basques, qui en est un de démographie:

    https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/meme-frequence/segments/entrevue/151887/basques-bas-saint-laurent-dy-simardnamisme-devitalisation-majella

    Le nombre d'habitants va probablement sombrer sous la barre des 8,000 et 3-P devrait
    perdre son statut de (Ville) avec bientôt moins de 3,000 âmes.

    Il y a plus de décès et de départs migratoires que de naissances , ça n'est pas compliqué
    a comprendre !

    Si cette hémorragie qui dure depuis 50 ans et + n'est pas renversée, c'est une disparition
    d'ici 10 a 20 ans, 15 ?

    Les jovialistes et autres porteurs de lunettes roses comme Bertin Denis vous serviront une
    autre sérénade (salade...) mais la réalité est que leurs efforts de développements ne donnent
    pas les résultats nécessaires.

    Comment voulez-vous qu'un des endroits les pauvre du Québec se sorte du trou, quand les
    services offerts a leurs citoyens leur coûtent de 3 a 4 fois plus cher qu'ailleurs ?!?

    C'est le tiers monde = les 2 tiers des emplois sont ceux de fonctionnaires de tout niveaux
    confondus qui s'occupent du troisième tiers, en majorité des personnes âgées et démunies.

    Quand la tête est plus grosse que le corps, la loi de la gravité finie par reprendre ses droits
    et cette créature (MRC) va se consumer d'elle même...

    Le bon yeu - 2020-01-22 18:19
  • bin voyons donc….. rénover un poste de police est une priorité mais c.est donc bien nul amenez des usines, revitaliser les petites minicipalités, l'usine de granules de bois à st-jean-de -Dieu...…. ca ce sont des projets porteurs d'avenir mon dieu qu'on s'ennuie

    alain - 2020-01-22 14:37
  • M.Tardif , où se situe le dossier du traversier l'Héritage de 3 Pistoles dans vos "priorités" ??

    claude gagnon - 2020-01-22 11:01