Publicité
15 janvier 2020 - 13:13 | Mis à jour : 14:50

Les citoyens de Squatec devront élire trois nouveaux conseillers municipaux

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le 15 mars prochain, il y aura une élection partielle dans la municipalité de Saint-Michel-du-Squatec. À cette occasion, les citoyens devront choisir trois nouveaux conseillers municipaux faisant suite aux démissions d’Alain Malenfant et Mario Poitras dans un premier temps et de Frédéric Lagacé plus récemment.

«Dans le cas de Frédéric Lagacé, c’est pour des motifs professionnels. Il n’était pas en désaccord avec les décisions du conseil municipal, il a simplement décidé d’agir maintenant puisqu’il y avait déjà une élection partielle prévue», a expliqué le maire André Chouinard.

Concernant les deux autres conseillers démissionnaires, M. Chouinard a mentionné qu’ils avaient «une vision différente en lien avec le développement de Saint-Michel-du-Squatec». Le dossier d’un dépôt à neige afin de se conformer aux lois et règlements concernant la protection de l’environnement était au cœur du débat.

«Historiquement, deux entrepreneurs privés transportaient de la neige qu’ils déposaient sur leurs terrains. En 2018, un citoyen a fait une plainte au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. De plus, la Municipalité ramassait de la neige à des coins de rues jugés dangereux, que l’on transportait nous aussi», a noté le maire.

À l’hiver 2019, il y a eu un débat à cet effet et de la pression des commerçants pour que la Municipalité aille de l’avant avec un projet de dépôt à neige, ce qu’exigeait également le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. «Une première étape a été franchie, on a trouvé un terrain qui appartient à la Municipalité et qui correspondait aux normes du ministère. On a obtenu une autorisation provisoire du ministère et deux entrepreneurs ont payé pour l’utiliser; ce qu’on a demandé en frais d’utilisation a couvert les couts», a expliqué André Chouinard.

«Ce fut une décision prise à la majorité des membres du conseil municipal, une Municipalité est là pour rendre des services à la population», a noté M. Chouinard. «Réalisé en régie, on pense que le cout de mise en place du dépôt à neige permanent se situerait entre 50 000 $ et 60 000 $, et on peut étaler cette dépense dans le temps», a-t-il précisé.

«La Municipalité est en excellente santé financière et elle bénéficiera pour l’année en cours d’un surplus qui devrait être aux alentours de 100 000 $. Pour le dépôt à neige dans le futur, les utilisateurs vont payer les frais que ça représentera», a conclu le maire de Saint-Michel-du-Squatec.

Publicité


Publicité

Commentez cet article