Publicité
23 novembre 2019 - 14:18

Héritage 1 : la CAQ abandonne l’Est du Québec, déplore Catherine Dorion

Toutes les réactions 8

De retour d’un séjour à Rimouski dans le cadre de sa tournée sur l’indépendance, la députée de Taschereau Catherine Dorion appelle le gouvernement de la CAQ à maintenir le traversier qui assure la liaison entre Trois-Pistoles et Les Escoumins l’été prochain, comme l’ont réclamé des centaines de citoyens de la MRC des Basques lors d’une assemblée publique mercredi.

«Chaque fois que le premier ministre se lève en chambre pour défendre son projet de troisième lien, il prend à parti la population de l’Est du Québec en disant que c’est aussi pour elle qu’on veut construire ce lien-là. Mais ce que les gens veulent, ce n’est pas un tunnel à 300 km de chez eux, c’est conserver des traverses qui existent déjà dans leur communauté. La CAQ est prête à lancer 6 milliards de dollars d’argent public par les fenêtres pour un projet inutile, mais pas à investir mille fois moins pour assurer ce lien essentiel aux gens de la région. C’est de la pure hypocrisie», martèle Mme Dorion.

Alors que le premier ministre François Legault prétendait encore cette semaine que le troisième lien allait aussi bénéficier à la population de l’Est du Québec, son ministre des Transports, François Bonnardel, n’est même pas capable de s’engager à préserver les liens actuels comme le réclament les gens de la région, déplore la députée de Taschereau, Catherine Dorion.

«Il y a un bris de confiance important envers la Société des traversiers du Québec (STQ), qui accumule les casseroles depuis quelques temps. L’Apollo aura couté plus de 5 millions à la STQ pour à peine 20 jours de navigation. Comment justifier de ne pas investir la même somme pour rénover un bateau qui pourrait assurer la traverse pendant encore des années? M. Bonnardel doit écouter ce que demandent les gens de l’Est du Québec et conserver la liaison fluviale entre Trois-Pistoles et Les Escoumins», conclut Catherine Dorion.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • Bonjour,
    Ayant vécu plusieurs années sur la côte nord, il devient péremptoire d'investir dans la réfection des traversiers, cela pour la sécurité publique et économique. Que dirait -on si on arrêtait la fourniture d'électricité des barrages de la côte nord pour les besoins du reste de la province ?
    Lise "Bib"

    Lise Bibeau - 2019-11-25 10:39
  • Oui on veux notre bateaux (avec tout ce qui se passe sur bateau de Matane)

    Donald St Amand - 2019-11-24 19:15
  • Je croyais que le 3 ième lien est pour la région de Québec et Lévis. Ouf madame Dorion l'Est de la province est très loin. C'est deux choses différentes. Pour ce qui est des traversiers, oui il y a des problèmes mais le dernier problème c' est un bateau qui est entré dans le quai c'est comme une voiture qui rentre dans un poteau de lumière.

    Jean Claude Gignac - 2019-11-24 15:56
  • HEY !
    Fat-u frette ?
    Tes-tu ben dans ton coton ouaté ?

    Bien que CD porte souvent la tuque, elle n'est pas originaire de cette ville de la Mauricie
    mais plutôt originale de la vielle capitale, Que bec.

    Cette fameuse tuque ferait d'ailleurs un logo de choix pour la CNB et la madame, une parfaite figure de proue. Que la grande classe !

    Tant qu'a y êtres, pourquoi ne pas rebaptiser le bateau en question, le NM Catherine Dorion

    Et pour continuer dans la logique de QS... les traversées seraient GRATIS pour tout le monde !

    Elvis Creton - 2019-11-24 13:55

  • * Extrait d'une nouvelle du 20 novembre dernier publiée sur ce site :

    - " C'est un bateau de 46 ans qui n'appartient pas à la Société des traversiers du Québec ou au ministère des Transports. Avec l'appel d'offres de 4,8 M$ et les frais de contingence minimum de 25% (1,2 M$), les ingénieurs le savent, ils le confirment : le jour où on va ouvrir la coque de ce vieux bateau, il y aura d'autres surprises et assurément, ça va nous couter plus cher», explique le ministre des Transports, François Bonnardel. " (sic)

    Court commentaire:

    - J'aurais cru que la députée de Québec Solidaire Catherine Dorion aurait fait de la politique " Autrement " .

    - Eh ben, semble-t-il que non !

    - Dommage. Une autre occasion de ratée !

    - Moi je qualifie ça de petite politique politicienne !

    - Et le salaire de la députée avoisine près de 100 000,00$C par année !

    - Je m'arrête là ; moi ça me fait ch.... !

    P.S. Au cas "zou", sachez que je n'ai même pas voté pour la CAQ !

    Septuagénaire de Québec - 2019-11-23 23:32
  • Moi, ce que je déplore, c'est que le maire Jean-Pierre Rioux et son fils, le capitaine J.P. Rioux se prélassent en Florida jusqu'en janvier pendant que nous on se débat avec ce problème. C'est bien beau Skype et le téléphone, mais rien comme des contacts directs avec les partenaires et les citoyens…..

    Aline O - 2019-11-23 18:56
  • Mme Dorion ne devrait pas minimiser l'importance du 3e lien pour défendre le traversier de Trois-Pistoles. On appelle cela de l'amalgame. Quand on voit les pannes et les accidents de ces traversiers, on fait piètre figure. Nos vieux capitaines n'avaient jamais heurté les quais pendant des décennies, et les bateaux étaient toujours de qualité. Cette déterioration n'est pas due au parti au pouvoir, mais à ceux qui travaillent sur le terrain qui sont moins compétents.
    Pour ce qui est du 3e lien, et du pont sur le Saguenay ça fait 30 ans qu'ils sont des urgences. Faites Lévis-Québec aux heures de pointe et vous comprendrez. Attendez 48 heures à Tadoussac et vous comprendrez.

    GB3 - 2019-11-23 17:29
  • Très bien dit, madame la députée. Merci de votre intervention lucide et sensée.

    Mais monseiur le député Tardif, où s’est-il caché ?! Silence radio, en tout cas...pas yiâble...

    M. Nadeau - 2019-11-23 14:37