Publicité
16 octobre 2019 - 16:04

Places en garderie : Rivière-du-Loup interpelle Denis Tardif

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le dossier du manque de places dans les services de garde de Rivière-du-Loup a été discuté, mardi soir, lors de la séance du conseil municipal. Les élus louperivois demandent au député Denis Tardif qu’il intervienne auprès du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe. 

La Ville de Rivière-du-Loup souhaite que le ministère revoie la liste d’enfants en attente d’une place dans un service de garde local. Elle assure que les données présentées le  
8 octobre ne concordent pas à la réalité terrain. 

Selon une évaluation des taux de couverture de la demande de places en services de garde éducatifs à l’enfance, le territoire de Rivière-du-Loup serait en déficit faible (taux de couverture se situant entre 95 % à 90 %), selon les analyses du ministère. 

Concrètement, le gouvernement évaluerait qu’il manque actuellement près de 160 places en garderie à Rivière-du-Loup. Or, la situation serait bien différente. Le conseil municipal et le CPE de Rivière-du-Loup estiment plutôt qu’il manquerait environ 400 places afin de répondre aux besoins des familles. 

Preuve que la problématique est importante, les messages de parents recherchant désespérément une place en garderie à Rivière-du-Loup se multiplient sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Chaque semaine, les élus seraient également interpellés à ce sujet. 

La Ville de Rivière-du-Loup demande donc au député Denis Tardif qu’il poursuive le travail amorcé avec le ministre et le centre de la petite enfance de Rivière-du-Loup et qu’il s’assure que tous les besoins des parents de la ville de Rivière-du-Loup en services de garde pour leurs enfants soient rapidement comblés. 

 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article