Publicité
17 octobre 2019 - 06:59

L’affaire est ketchup à la Résidence des Bâtisseurs !

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Après avoir passé à travers une dégustation de la part de six juges, observée avec attention par une cinquantaine de résidents à Rivière-du-Loup, le meilleur ketchup aux fruits traditionnel du réseau des Résidences des Bâtisseurs a été sélectionné. Il s’agit de celui de Marie Duchesne de La Malbaie. Rivière-du-Loup comptait toutefois une solide cuisinière parmi ses rangs, soit Juliette April, qui a terminé ce concours en deuxième place, par quelques dixièmes de point seulement.

«On peut voir les valeurs et les cultures de chacune des régions du Québec. Malgré qu’on est une province, on est différent d’une ville à l’autre et ça se voit dans la nourriture. Ça m’intrigue tellement, c’est vraiment une passion», explique l’une des juges de ce concours et chef exécutive de l’Hôtel Levesque Létécia Bossé.

 Même s’il se déroulait dans le plaisir, ce concours n’en était pas moins sérieux. Les juges devaient donner des notes en se fiant à divers critères, dont l’équilibre des saveurs, l’aspect visuel et l’assaisonnement. Un élément émotif était aussi rattaché à cette dégustation pour certain d’entre eux.

 «Un ketchup aux fruits, c’était grand-maman et grand-papa qui nous faisaient ça à l’époque. On a des souvenirs rattachés à ça, et ils sont très présents, on ne peut pas en faire totalement abstraction. La nourriture de nos ancêtres, un cipaille, des confitures, des ketchups, on est portés à reproduire ce que nos parents, nos grands-parents nous ont enseigné. Ça fait partie de nos racines», ajoute Mme Bossé.

 Le panel des juges était composé d’André Jeansonne, cuisinier de la Résidence des Bâtisseurs de Rivière-du-Loup, René Bélanger de l’Association québécoise de défense des droits et personnes retraités et préretraitées (AQDR), Létécia Bossé, chef exécutive de l’Hôtel Levesque, Benoit Belzile, directeur général de la Résidence des Bâtisseurs, Nicole Hébert de l’AQDR et de la résidente Odile Caron.

 UN KETCHUP EN ARGENT À RIVIÈRE-DU-LOUP

 Même si elle n’a pas remporté les grands honneurs, la résidente Juliette April était enchantée d’avoir participé à ce concours et de s’être classée parmi les meilleures cuisinières de ketchup aux fruits. «J’aime beaucoup faire la cuisine. Avant, on avait une cabane à sucre à Saint-Pierre-de-Lamy et je servais les repas. C’était un plaisir de le faire parce que c’est une fierté pour moi et pour les Bâtisseurs», explique Juliette April.

 Lorsqu’elle a gouté à son ketchup après l’avoir confectionné dans son appartement, Mme April trouvait qu’il lui manquait «un petit quelque chose». Était-ce du sucre, fallait-il ajouter de la cassonade? Elle a trouvé son ingrédient spécial…«J’ai mis trois belles cuillérées de beurre d’érable combles, et là c’était à mon gout, ça a enlevé l’acidité». On peut tenter de sortir une cuisinière d’une cabane à sucre, mais l’héritage culturel et les racines ne mentent jamais.

 Le concours a été lancé en septembre auprès des locataires des résidences de retraités Les Bâtisseurs de tout le Québec dans le but de valoriser le talent culinaire traditionnel des ainés et découvrir la recette qui sera celle du ketchup aux fruits officiel des Bâtisseurs.

 La recette gagnante sera produite à grande échelle par La Fraisonnée de Clerval en Abitibi-Ouest et distribuée aux locataires et membres du personnel des Résidences des Bâtisseurs du Québec pour Noël. La production prévue est d’environ 4 000 pots.

 L’an dernier, c’est Rita Bérubé de Rivière-du-Loup qui avait remporté les honneurs pour ses confitures.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Bravo et merci à Andréanne pour cet excellent article!

    Richard L. - 2019-10-17 10:16