Publicité
16 octobre 2019 - 06:03

Protocole du diocèse en cas d’allégation d’inconduite, d’abus ou d’agression sexuelle

Le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière vient de mettre à jour son protocole en cas d’allégation d’inconduite, d’abus ou d’agression sexuelle. Entré en vigueur le 10 octobre, ce protocole vient remplacer celui qui était en vigueur au diocèse depuis le 25 mars 2013.

Mis à jour par un comité de sept membres, dont une personne du monde juridique et trois personnes laïques recrutées en raison de leur expérience de vie et leur compétence professionnelle, ce protocole vise notamment à dénoncer promptement toute allégation d’inconduite, d’abus et/ou d’agression sexuelle «aux autorités policières et assurer une pleine et entière collaboration avec les autorités policières et judiciaires ainsi qu’avec le Directeur de la protection de la jeunesse, s’il y a lieu». Toutes les personnes détenant une nomination ou un mandat en vue d’un travail pastoral bénévole ou rémunéré sont assujetties à ce protocole.

La mise à jour du protocole tient compte des plus récentes directives émises par le Souverain Pontife et la Conférence des évêques catholiques du Canada. Signé par Mgr Pierre Goudreault le 10 octobre, le document précise aussi que le protocole sera mis à jour à tous les quatre ans.

Ce protocole est disponible auprès du responsable diocésain des communications en plus d’être en accès libre sur le site internet du diocèse (www.diocese-ste-anne.net).

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article