Publicité
8 octobre 2019 - 06:55

Rivière-Bleue améliore ses infrastructures communautaires

La Municipalité de Rivière-Bleue s'est dite fière du dynamisme de sa vie communautaire et il lui apparaissait essentiel d’améliorer ses infrastructures pour mieux répondre aux besoins de ses citoyens et pour faciliter la tâche aux nombreux bénévoles qui organisent des activités.

L’inauguration de la nouvelle section communautaire du Complexe sportif Rosaire-Bélanger s’est tenue le 5 octobre en présence du député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif et du maire de Rivière-Bleue, Claude H. Pelletier.

«Depuis quelques années déjà, le conseil municipal déplorait la déficience des infrastructures communautaires du Complexe sportif Rosaire-Bélanger. En 2019, il importait d’offrir une entrée sécuritaire, un bloc sanitaire adéquat et une cuisine communautaire répondant aux besoins des nombreuses personnes qui préparent des repas pour le bien de notre population. Avec la fermeture de la salle du Club de l’Âge d’or à la fin 2017, la salle communautaire du Complexe sportif Rosaire-Bélanger devenait la seule salle disponible à Rivière-Bleue. Il était donc encore plus important de réaliser les travaux de mise à jour», a souligné M. Pelletier.

«Je me réjouis de la concrétisation de ce projet qui démontre l’engagement de notre gouvernement en faveur du développement du Bas-Saint-Laurent et de toutes les régions du Québec. Il ne fait aucun doute que le Complexe Rosaire-Bélanger participera au dynamisme communautaire de la municipalité. En plus d’enrichir le milieu de vie des citoyennes et des citoyens de tous âges, cet espace servira de lieu de rassemblement et contribuera à préserver le fort sentiment d’appartenance à la communauté, bien présent ici», a déclaré M. Tardif.

Rappelons que les travaux, totalisant une somme de 1 356 169 $, ont été rendus possibles grâce à une contribution financière gouvernementale du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation de l’ordre de 879 410 $, provenant du programme Réfection et construction des infrastructures municipales (RÉCIM). Des sommes proviennent également du Fonds de développement du territoire de la MRC de Témiscouata et des festivités du 100e de Rivière-Bleue.

Rivière-Bleue a la chance de compter sur plus d’une trentaine d’organismes communautaires qui, en organisant une panoplie d’activités, dynamisent la communauté. Le conseil municipal souhaite donc que la réalisation des travaux d’amélioration à la salle communautaire permette que la belle histoire se poursuive…

Publicité


Publicité

Commentez cet article