Publicité
6 octobre 2019 - 15:19

Entraves sur le boulevard de l’Hôtel-de-Ville et la rue Témiscouata

Toutes les réactions 4

La Ville de Rivière-du-Loup souhaite aviser les citoyens que des entraves prendront place dès ce lundi à la fois sur le boulevard de l’Hôtel-de-Ville, pour environ quatre semaines, et la rue Témiscouata, pour une courte période en ce second cas.

Dans un premier temps, le Service technique et de l’environnement effectuera le réaménagement de la traverse piétonnière faisant face au parc du Campus-et-de-la-Cité, en s’inspirant des meilleures pratiques observées au Québec et ailleurs en ce qui a trait à des traverses sur des artères achalandées. Cette traverse a été instaurée pour sécuriser le secteur, les piétons circulant de toute façon à cet endroit en forte proportion.

Le réaménagement entend ainsi renforcer et accentuer la sécurité des piétons qui l’empruntent. Ainsi, un fût central avec feux lumineux clignotants lorsque la traverse est demandée sera mis en place, comme on peut en observer dans les Maritimes et l’est des États-Unis ou, au Québec, à Boucherville notamment. Pour améliorer la visibilité du piéton à la pénombre ou dans la noirceur, des lumières avec projection au sol seront ajoutées, pour créer un couloir lumineux au moment du passage d’un piéton. Un dos-d’âne allongé sera installé, à l’image de celui introduit cette année sur la rue Frontenac.

Dès ce 7 octobre et pour deux semaines environ, le sud de l’artère (côté parc) sera donc fermé et la circulation sera redirigée au nord, avec une seule voie dans chacune des directions. Une entrave avec laquelle les automobilistes sont familiers, puisqu’elle est mise en place lors des grands événements qui ont lieu au parc du Campus-et-de-la-Cité. Puisque le côté nord donne pour sa part accès à de nombreux commerces ou résidences, cette portion sera plutôt réalisée en deux temps, afin de minimiser l’impact des travaux. Ainsi, le boulevard sera gardé ouvert dans les deux sens pour cette seconde phase d’environ deux semaines, mais avec une seule voie en direction est. Les travailleurs réaliseront la voie intérieure d’abord, puis l’extérieure.

RUE TÉMISCOUATA

Pour sa part, la rue Témiscouata sera fermée des rues Alfred-Fortin à Soucy les 7 et 8 octobre, afin de réaliser des entrées de service en vue de la construction du nouveau bâtiment de l’entreprise Adélard Soucy. Le détour empruntera les rues Alfred-Fortin, Prévost, Alexandre et Soucy. La circulation locale sera permise sur la rue Témiscouata, des entraves jusqu’aux limites du chantier de part et d’autre. Ainsi, les résidents et clients des divers commerces compris dans l’entrave pourront tout de même se rendre à destination.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • L'avantage pendant ces 15 jours de travaux, c'est qu'il y a des feux rouges clignotants aux deux bouts...On n'attend donc plus à niaiser quand il n'y a personne en vue.

    impatient - 2019-10-07 13:17
  • iiiiii boy.... Les nombreux aménagements douteux et impopulaires des dernières années ont donné une si mauvaise réputation à la ville que ce qui devrait être une bonne nouvelle ressemble davantage à un pitch de vente pour nous faire avaler une autre couleuvre. Un dos d'âne sur un boulevard..., soupir... mes appréhensions sont grandes!! En tout cas si c'est un succès, ca redonnera un peu de crédibilité à la ville. On se croise les doigts!

    Jack - 2019-10-07 12:35
  • Il devrait avoir aussi plus de sensibilisation des automobilistes pour le passage piéton coin Devost et rue Hotel-de-Ville, endroit très dangereux, les conducteurs ne s’arrêtent pas la plupart du temps même lorsque le piétin est rendu à mi-chemin pour traverser. 😏

    Marlaine - 2019-10-07 12:19
  • Aie Aie Aie qu'est-ce qu'ils projettent encore de nous installer ? Je ne leur fait pas grande confiance, ils nous arrivent toujours à la ville avec des idées saugrenues qui sortent des entrailles de la terre et qui font souvent plus de mal que de bien.Même si Mr Poulin n'est plus là, ses apôtres, eux infectent encore l'hôtel de ville. En tous cas, ce n'est pas rassurant. Pourquoi ne demande-t-on jamais aux usagers ce qu'ils en pensent avant de nous imposer des trucs olé olé ?

    GB3 - 2019-10-06 17:08