Publicité
27 septembre 2019 - 09:43

La CSN en marche pour l’environnement à Trois-Pistoles, Rivière-du-Loup et La Pocatière

En cette journée historique de mobilisation mondiale, les membres du Conseil central du Bas-Saint-Laurent - CSN (CCBSL) répondent à l’appel et exigent que les gouvernements se responsabilisent immédiatement face à la crise climatique.

Le CCBSL et des membres des syndicats affiliés, en collaboration avec d’autres acteurs de la société civile, participent aujourd’hui à des manifestations à Matane, Amqui, Rimouski, Trois-Pistoles, Rivière-du-Loup et à La Pocatière, pour revendiquer une transition énergétique, ici, maintenant, à la hauteur de l’urgence à laquelle nous sommes confrontés. En ce sens, des activités de sensibilisation se tiennent également dans plusieurs lieux de travail.

«Les travailleuses et les travailleurs du Québec doivent être au front de la lutte pour l’environnement», explique Nancy Legendre, présidente du CCBSL. «La crise climatique est bel et bien réelle et elle est à notre porte. L’organisation de travail dans plusieurs secteurs est déjà en mutation. Les travailleuses et les travailleurs sont les mieux placés pour aider à préparer la transition écologique et énergétique, et nous sommes fiers d’ajouter notre voix à celles des jeunes et des moins jeunes qui se mobilisent pour le climat. Nous voulons nous assurer que cette transition se fasse dans le respect des personnes et des populations les plus vulnérables, avec un accompagnement des travailleurs et des travailleuses, des entreprises et des collectivités confrontés par ces changements inévitables.»

Nouvellement élu, Dany Héon, vice-président secteur public du CCBSL et responsable du dossier environnement, ajoute : «Nous profitons de cette journée pour lancer l’idée d’une campagne régionale «La planète s’invite au lunch» qui sera discutée lors de l’assemblée générale du conseil central le 18 octobre prochain. Cette campagne vise à éliminer le plastique jetable des boîtes à lunch, des salles de repos et de la cafétéria des lieux de travail. Cette campagne devra se faire en collaboration avec les syndicats affiliés et les employeurs qui voudront bien s’y joindre, et nous aurons nous-même à faire des efforts pour y parvenir».

«Pour en ajouter et faciliter l’utilisation d’alternatives aux hydrocarbures, le conseil central saisi l’opportunité pour informer tous les utilisateurs de leurs locaux qu’il y a maintenant, au 124, rue Sainte-Marie à Rimouski, deux bornes de recharge pour les véhicules hybrides et électriques».
Rappelons que les manifestations du 27 septembre s’inscrivent dans le cadre d’une semaine d’action climatique lancée par la jeunesse mondiale. Au Québec, ce sont plus de 35 manifestations qui s’organisent à travers le territoire sous le chapeau de la grande coalition citoyenne La Planète s’invite au parlement. Cette coalition citoyenne inclut le collectif La Planète s’invite au travail, dont la CSN est membre.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article