Publicité
20 septembre 2019 - 06:59

Le nouveau Schéma de couverture de risques appliqué

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

Le nouveau Schéma de couverture de risques de la MRC de Rivière-du-Loup est entré en application le mardi 10 septembre dernier. Une version qui sera effective jusqu'au 10 septembre 2023.

Pour le préfet Michel Lagacé, ce schéma qui se veut l'état de lieux en matière de sécurité incendie de la MRC en termes de ressources humaines, matérielles et financières «démontre que lorsque le politique décide de se parler, on a les coudées franches pour bien travailler».

L’occasion était aussi donnée de mesurer l’avancement des plans de mises en oeuvre pour les municipalités locales. Les frictions parfois ressenties entre la MRC et la Ville de Rivière-du-Loup en termes d'influence et du rôle joué par la ville centre semblent s'être aplanies.

«On avance bien sur le territoire sur plusieurs dossiers. Rivière-du-Loup a ses propres ententes, Saint-Antonin aussi, mais tout le monde comprend que nous avons intérêt à bien collaborer et bien entendu à faire les actions utiles à l'intérieur des plans de mises en oeuvre», ajoute M. Lagacé.

Ce dernier souligne que depuis plus de deux ans plusieurs ententes de services entre Rivière-du-Loup et la MRC ont été conclues. D'aucuns observeront que cette période correspond aux dernières élections municipales,

«Dans le cas de la prévention incendie, la MRC a une entente pour offrir une demi-ressource à la Ville de Rivière-du-Loup pour faire de la prévention sur son territoire. D'un autre côté, la Ville de Rivière-du-Loup prête un capitaine pour effectuer la coordination du schéma. Ça il y a deux ans et demi, ç'aurait été... plus compliqué.»

Parmi les autres exemples, Michel Lagacé cite les formations offertes à l'ensemble des services incendie de la MRC par le Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup. «Le SSIRDL reconnait aussi la compétence du service de la MRC et vice-versa», conclut le préfet.

Cette collaboration entre les divers services incendie a une incidence positive sur la force de frappe des effectifs lors des différentes interventions sur le territoire de la MRC.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article