Publicité
10 septembre 2019 - 16:01

La Fédération des cégeps s'associe avec Le collectif pour une stratégie nationale en prévention du suicide

Dans le cadre de la Journée mondiale de la prévention du suicide qui se déroule le 10 septembre, la Fédération des cégeps s'associe avec Le collectif pour une stratégie nationale en prévention du suicide qui comprend plus de 25 organisations œuvrant également en prévention du suicide et en santé mentale ou ayant à cœur ces objectifs.

Le collectif souhaite convaincre le gouvernement du Québec de se doter d'une stratégie nationale pour la prévention du suicide afin d'en réduire la prévalence. « Lorsque l'on sait qu'il y a 3 suicides et 80 tentatives par jour, rien qu'au Québec, on comprend que le suicide nous concerne tous. La collaboration entre les différents acteurs est primordiale puisqu'elle permet d'offrir une continuité des services entre les organismes, et ce, sur tout le territoire. Les cégeps sont bien placés pour agir et ils peuvent contribuer à changer les mentalités autour de cette problématique », a précisé Bernard Tremblay, président-directeur général de la Fédération des cégeps.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le déploiement d'une stratégie nationale est l'approche à préconiser pour réduire les décès par suicide. Elle permet d'augmenter l'efficacité des mesures de prévention en plus de les rassembler dans un cadre logique et cohérent. Or, aucune stratégie de ce type n'est en place au Québec depuis 15 ans.

Placé sous le thème «Pour un Québec plus lumineux» Le collectif lance aussi une campagne afin de mobiliser la population et l'invite à signer le plaidoyer sur son site Internet collectifpreventionsuicide.com. La Fédération des cégeps invite ses membres et ses partenaires à appuyer cette campagne.  

Les cégeps, au fil des ans, ont toujours été proactifs en matière de prévention du suicide. Ils mettent en œuvre différentes mesures, notamment des activités de sensibilisation à la bonne santé mentale, la formation de sentinelles parmi les membres du personnel ainsi que des services de consultation psychosociale.

Publicité

Commentez cet article