Publicité
10 septembre 2019 - 15:33 | Mis à jour : 11 septembre 2019 - 16:58

Un nouveau souffle pour les organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Dès 2019-2020, le milieu communautaire bas-laurentien obtiendra une aide financière supplémentaire récurrente de 1,3 M$ du gouvernement du Québec. Ce supplément de financement à la mission globale sera réparti à travers les 119 organismes communautaires de la région.

«Les organismes communautaires ont eu la vie dure au cours des dernières années. Malgré l’augmentation des besoins de la population, on avait vu diminuer le budget des organismes communautaires. Nous avons fait une augmentation historique en annonçant un montant de 1,3 M$ au Bas-Saint-Laurent», explique la ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx. Elle en a fait l’annonce le 10 septembre, accompagnée du député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Denis Tardif et de la directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo.

Le financement récurrent sera reproduit infiniment à chaque année, en plus de l’indexation de 1,8 M$ déjà annoncée par le gouvernement du Québec au printemps dernier. «Les organismes communautaires vont faire leurs propositions d’utilisation de ces sommes. Ils sont autonomes et ne relèvent pas du CISSS du Bas-Saint-Laurent, ce sont nos partenaires et nous collaborons avec eux étroitement», ajoute la directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo.

L’amélioration des conditions salariales est un besoin partagé par plusieurs organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent, afin de favoriser la rétention du personnel et d’offrir une présence durable dans le milieu.

«Ça fait plusieurs années que les organismes doivent composer avec un sous-financement, donc c’est sûr que cette annonce va nous amener un nouveau souffle (…) Les gens qui travaillent dans les organismes communautaires sont hyper scolarisés et leur salaire tourne souvent autour de 15$ de l’heure, ce qui est vraiment très moindre par rapport à ce qu’ils font au quotidien», explique l’agente de liaison de la Table régionale des organismes communautaires du Bas-Saint-Laurent, Julie Proulx.

L’augmentation du financement récurrent de 1,3 M$ permettra de soutenir les actions concrètes des organismes communautaires auprès des personnes en situation de vulnérabilité dans la communauté dans le but d’améliorer leur qualité de vie. Il vient s’ajouter au montant de près de 19,7 M$ déjà alloué dans le cadre du Programme de soutien aux organismes communautaires.

Publicité

Commentez cet article