Publicité
10 septembre 2019 - 10:03

La Ville de Rivière-du-Loup pourra aller de l’avant avec son projet d’augmentation de la capacité de traitement

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques vient d’octroyer à la Ville de Rivière-du-Loup le certificat d’autorisation qui permettra l’augmentation de la capacité de traitement de ses étangs aérés par l’ajout d’une structure complémentaire additionnelle aux installations existantes. Cette solution technique, qui s’implantera en aval des étangs, constituera une composante majeure des équipements de la Ville, laquelle rendra possible le traitement sécuritaire d’une plus grande quantité d’eaux usées.

Présentement, les installations peuvent prendre en charge un volume de 18 000 mètres cubes d’eau par jour, ce qui est nettement insuffisant pour assurer le développement économique et la construction de nouveaux secteurs résidentiels puisque la capacité maximale de traitement est atteinte. Ce projet permettra, à terme, d’atteindre les performances souhaitées en augmentant la capacité à 31 500 mètres cubes d’eau par jour, soit une hausse significative de 75 % du volume d’eau traitée.

«Il s’agit d’une excellente nouvelle pour la Ville, pour les citoyens et pour les entreprises existantes ou encore celles qui souhaitent s’implanter sur notre territoire, explique la mairesse, Sylvie Vignet. La demande sans cesse croissante entraine une pression à la hausse sur nos infrastructures; il était impératif d’aller de l’avant avec une solution novatrice. Nous avons maintenant les coudées franches pour la réaliser.»

Un appel d’offres public a été publié en novembre 2016, pour la conceptualisation, la construction et la mise en marche de cette solution technique. Le consortium Véolia-Filtrum-Axor s’est qualifié pour un projet d’un engagement de 3 636 495 $, lequel a fait l’objet d’un accord de principe entre la Ville, le Ministère et le consortium. Une demande de certificat d’autorisation avait été déposée au Ministère le 22 juin 2018. La délivrance du document constitue un jalon déterminant pour le lancement des travaux.

Publicité


Publicité

Commentez cet article