Publicité
10 septembre 2019 - 06:02

L’abbé Ronald Landry honoré à l’entrée du Cégep

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

Le nom de l’abbé Ronald Landry est associé à la création du Cégep de Rivière-du-Loup depuis 50 ans. Pour marquer cet anniversaire de sa toute première rentrée scolaire, tenue le 9 septembre 1969, on a procédé à l’inauguration officielle des aménagements faits à l’entrée principale où les passants pourront voir une plaque commémorative en hommage à ce bâtisseur.

«La rentrée de 1969 aurait bien pu ne jamais se faire, car Rivière-du-Loup n’était pas dans les plans du ministère de l’Éducation lors du déploiement des cégeps. Il aura fallu deux ingrédients pour que notre cégep voit le jour : la mobilisation de la population et la contribution visionnaire du Foyer-Patro, qui a accepté de céder ses infrastructures pour la cause», a résumé le directeur général du Cégep, René Gingras.

Les étudiants, les employés et les visiteurs verront donc chaque fois qu’ils pousseront les portes du 80 rue Frontenac cette plaque commémorative en hommage à l’abbé Ronald Landry. En janvier dernier, le pavillon principal du Cégep a été nommé en souvenir de ce pilier dans le développement de l’éducation et des loisirs communautaires à Rivière-du-Loup, décédé en 2018.

Outre sa grande implication dans la création du Cégep de Rivière-du-Loup, il a été fondateur du Foyer-Patro et coordonnateur du complexe de la Cité des Jeunes de 1958 à 1968. Son implication dans le milieu louperivois a aussi contribué à la présentation des premiers Jeux du Québec.

L’inauguration de la devanture du pavillon Ronald-Landry a eu lieu en présence d’une vingtaine d’étudiants de la première cohorte de 1969, de nombreux employés de la première heure, de membres de la direction du Cégep, de membres de la famille de Ronald Landry, ainsi que de représentants de la Fondation des œuvres du Foyer-Patro et de la classe politique régionale. Parmi ces personnes invitées pour cette occasion spéciale, on notait l’abbé Yvan Morin qui a travaillé aux côtés de Ronald Landry. «Je suis celui qui a connu le plus Ronald Landry, un prête (curé de la paroisse Saint-Ludger) et un homme d’actions. Il était un leader, avec les élus municipaux dans le temps, et il a appris à plein de jeunes à se dépasser», a mentionné l’abbé Yvan Morin.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • @Fernand Ouellet
    Vous avez parfaitement raison. Je ne comprend pas cet entêtement à ne pas vouloir honorer dignement cet Homme qui a tant fait pour Rivière du Loup. J'aimerais savoir à qui revient la décision d'honorer L'Abbé Landry de cette si ridicule façon?

    René Lapointe - 2019-09-10 12:11
  • Merci d'honorer ce bâtisseur, il le mérite...Mais une plaque...une PLAQUE !! Je trouve trop modeste de laisser cette simplicité...Il mérite mieux à mon avis..beaucoup plus...

    Fernand Ouellet - 2019-09-10 08:51