Publicité
20 août 2019 - 16:26

Des policiers du SPVM à vélo pour la bonne cause

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Une vingtaine de policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) se sont arrêtés à Rivière-du-Loup le 19 aout dans le cadre d’un trajet de 1000 kilomètres à vélo en 4 jours qu’ils réalisent au profit du Défi sportif AlterGo.

«Les profits amassés servent à payer les frais de transports aux jeunes des régions plus éloignées qui viennent participer au défi à Montréal. Comme policier, on souhaite s’investir auprès des citoyens et de notre jeunesse», a expliqué Pascal Richard, chef-inspecteur du SPVM et père d’Océane, une athlète participant au Défi. 

L’équipe cycliste du SPVM est partie de Montmagny le 19 aout et des arrêts sont prévus à Rivière-du-Loup, Matane, Ste-Anne-des-Monts, Gaspé et Paspébiac. La randonnée dans la péninsule gaspésienne prendra fin le 23 aout.

Le Tour cycliste des policiers du SPVM existe depuis 23 ans, mais c’est la 6e fois que les athlètes s’engagent à remettre les profits au Défi AlterGo. Cette année, l’objectif est de récolter 38 000 $. 

DÉFI ALTERGO

Unique au monde, le Défi sportif AlterGo est le plus grand événement multisport annuel au Canada. D’envergure internationale, il est le seul à rassembler depuis 1984 des athlètes de l’élite et de la relève, de toute limitation fonctionnelle. Pour la 37e édition, 8 000 athlètes sont attendus du 24 avril au 3 mai 2020 pour 10 jours de compétition

«C’est pour ces athlètes qui ont eu un accident un jour et qui ne savent pas ce qu’ils vont devenir. À travers le défi sportif, ils voient des mentors, des athlètes et se disent qu’ils pourraient faire comme eux», souligne Maxime Gagnon, président-directeur général d’AlterGo.

«J’encourage les gens à donner généreusement afin d’aider les jeunes de votre communauté. En contribuant à la collecte, vous favorisez l’épanouissement des athlètes ayant une limitation fonctionnelle et vous aidez à promouvoir l’inclusion de ces personnes dans les événements sportifs», a-t-il ajouté. 

Fait intéressant : l’athlète paralympique louperivoise, Cindy Ouellet, est ambassadrice pour le Défi sportif AlterGo. Elle a participé à l’événement dans sa jeunesse. Depuis, elle a fait partie de nombreux Jeux paralympiques. 

UN VISAGE LOCAL

Notons également que pendant les deux premiers jours de l’activité, le groupe de cyclistes du SPVM a pu compter sur la présence d’un policier local parmi ses rangs. Le sergent et directeur du poste de la MRC de Témiscouata-sur-le-Lac de la Sûreté du Québec, Carl Pelletier, a parcouru la distance entre Montmagny et Matane sur deux jours. 

«C’est la 12e fois que j’accompagne des amis dans le cadre du Tour cycliste des policiers du SPVM. C’est une activité qui rejoint mes valeurs par la promotion de l’activité physique», a-t-il partagé avec le sourire. 

 

Publicité

Commentez cet article