Publicité
20 août 2019 - 15:03

Hôtel à Trois-Pistoles : le promoteur amorce les travaux de préparation

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 8

Le promoteur du futur hôtel de Trois-Pistoles, David Duperron Immobilier, a confirmé le lundi 19 aout que les travaux de préparation du terrain devant accueillir l’établissement ont été lancés. Cette décision fait suite à l’annonce de la Ville de Trois-Pistoles et de la MRC d’aller de l’avant en bonifiant leur participation respectivement à 90 000 $ et 50 000 $ par année pendant 25 ans pour l’érection du Centre multifonctionnel et de congrès de Trois-Pistoles.

Le promoteur souhaite confirmer sous peu la vente d’une partie de ses terrains à la MRC afin qu’elle puisse y construire le centre multifonctionnel et de congrès. Une formalité selon le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux. «L’achat du terrain est inclus dans le cout du Centre. Ça n’accrochera pas, dès le retour de vacances du directeur général de la MRC Claude Dahl, ça sera fait.»

Rappelons que la bonification des montants versés au prêt est passée de 40 000 $ à 90 000 $ par la Ville et de 30 000 $ à 50 000 $ par la MRC. Cet argent provient du fonds éolien. «Nous avons fait le choix de ne pas attendre après le gouvernement tout en évitant de refiler la facture aux contribuables. Le Centre a été revu avec des couts à la baisse. Si la demande explose, un agrandissement pourrait être envisagé et là le gouvernement sera sollicité», souligne M. Rioux.

HÔTEL

Le promoteur souhaite entamer dès la conclusion de la vente du terrain les travaux de construction d’un hôtel privé de 47 chambres liées à une bannière internationale. Même son de cloche à la Ville, où l’on souhaite entreprendre les travaux de construction, des fondations notamment, à partir du mois d’octobre, pour une ouverture dès juin 2020.

Selon le promoteur, les deux bâtiments seraient reliés entre eux par un passage couvert afin d’en faciliter la synergie d’opération.

On souligne que le nouvel établissement hôtelier aura une signature moderne et respectera par son design intérieur les spécificités propres de la région. «Je veux que les clients qui s’arrêteront chez nous puissent vivre et ressentir l’expérience du Bas-Saint-Laurent dans les décors et surtout par l’ambiance qui se dégagera de notre établissement. La région des Basques, qui possède des atouts récréotouristiques uniques et exceptionnels, doit pouvoir tirer profit d’un équipement hôtelier de cette envergure», a déclaré David Duperron.

Pour permettre ces constructions, une nouvelle rue privée parallèle à la route 132 sera aménagée aux frais du promoteur à partir de la rue Jean-Rioux afin de desservir les deux nouveaux bâtiments. Des connexions avec la rue Vézina et la rue des Cèdres sont prévues dans les plans du promoteur.

À cet effet, le l’homme d’affaires ne cache pas son intention de prolonger cette rue privée plus à l’ouest afin de desservir ses autres terrains récemment acquis dans la dernière année.

«Présentement, je surveille de très près les démarches actuelles de la Ville concernant leurs intentions de démontrer un potentiel pour une nouvelle résidence pour ainés dans la région. Si les résultats sont concluants, je confirmerai mon intérêt, en partenariat avec un groupe sérieux dans le créneau des résidences pour ainés, à investir dans un projet d’envergure et de qualité sur mon dernier terrain.»

À terme, l’ensemble immobilier de ce secteur représenterait 25 M$ d’investissement privé pour la ville et la région souligne M. Duperron.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)

  • À " Léopold " (sic)

    Imaginons un mariage ou autre réunion festive ou commémorative d'envergure à ce futur hôtel, il me semble que ce serait plus agréable que ce genre de célébration se déroule dans sa future salle multifonctionnelle et que les convives n'aient pas à se déplacer d'un endroit à un autre le soir, sous la pluie, le vent, la neige.

    " En-t-k ", même à un âge beaucoup moins avancé, ça n'aurait pas rencontré mon adhésion.

    Par contre, jpour rejoindre " Léopold " (sic), e souhaite que vos élus ne commettent pas l'erreur d'une politique à courte vue et encouragent, erronément, un environnement dénaturant votre coin de pays.

    Pour ceux qui voudraient un exemple à suivre, allez faire un tour à Freeport (Maine, USA).

    Vous allez alors comprendre comme quoi les " Amaricains " ne sont pas tous des cons; vous allez comprendre comment un petit village à l'époque a su se donner une vision qui a abouti selon moi en exemple à suivre.

    Bonne réflexion....et bon voyage!

    Septuagénaire de Québec - 2019-08-24 12:08
  • Je trouve ce projet intéressant, du point de vu de l’emploi que cela va apporter. L’ancienne hôtel trois pistoles n’est sûrement pas fermé à cause de peut-être juste le bruit. C’était un 3 étoiles et vraiment pas plus. En ce qui a trait à la salle de congrès, la salle de la polyvalente n’est pratiquement jamais disponible l’été en raison de l’école de langue et du manque de personnel à cause des vacances. Donc nous ne pouvons pas compter sur cette salle, oui à grande capacité, parce que ça cause trop de problèmes de logistiques pour les responsables de l’école. Donc, je crois qu’une telle salle serait bien accueillie pour divers événements.

    Si on était plus ouvert aux différents projets, il serait possible qu’il y ait un autre avenir pour trois pistoles. Pensons à bombardier qu’on a perdu dans le temps. Beaucoup d’emplois et aussi de belles retombées pour la ville.

    Normande - 2019-08-23 21:17
  • C'est un beau projet et je suis persuadé que l'investisseur sait ou il va avec la construction d'un si grand hôtel pour Trois-Pistoles. Je m'interroge cependant au sujet de la salle multifonctionnelle pour des congrès de seulement de 250 places, car nous avons déjà la grande salle de la polyvalente qui est le plus souvent disponible et qui peut recevoir plus de 300 personnes, encore une fois, j'espère que le tout est bien réfléchis. Je me permet de recommander à l'investisseur de l'hôtel de bien rédiger son contrat de vente avec la ville pour un terrain, car nos autorités municipales ont des idées farfelues à l'occasion et ils donnent facilement des autorisations ou permis pour l'établissement d'un parc industriel en arrière d'un hôtel, C'est le cas du vrai Hôtel Trois-Pistoles sur la rue Notre-Dame ouest, qui fut à mon sens un des raisons de sa fermeture. Possiblement que nos autorités municipales croient que les chambreurs aiment les ronronnements des moteurs de la machinerie lourde le matin à 5h00

    Léopold - 2019-08-22 21:23
  • @Mike tu n as sûrement pas fait ton HEC à lire ton commentaire. Tu connais pas Grand chose à l'entreprise... encore un négatif qui devrait s'abstenir de faire des commentaires sur les réseaux sociaux. C'est probablement à cause des entrepreneurs qui ont une vision que tu peux aller changer ton chèque à la fin du mois!

    Ekim - 2019-08-21 12:49
  • A-t-on pensé à utiliser le terrain occupé jadis par l'Hôtel Manoir ? Est-il encore disponible ?

    Roland LeBel - 2019-08-21 11:59

  • Je souhaite que l'architecture de ce projet soit à la fois respectueuse de son environnement, agréable à l'œil, distinctive, bref...chaleureuse.

    À l'accomplissement de ce qui est ci- haut mentionné, vous aurez su vous donner toutes les chances de succès, auquel cas j'ai hâte de le constater de visu.

    Septuagénaire de Québec - 2019-08-21 00:15
  • Je suis tout à fait étonné de cette nouvelle. Déjà que l:Hôtel Trois-Pistoles a fermé et que les deux autres établissements situé aux extrémités de la ville vivotent, j'imagine difficilement que ça puisse être rentable. De plus on parle de centre des Congrès ! c'est complètement farfelu ! Déjà qu'a Rivière-du-Loup il y a deux excellents endroits pour des centres de congrès et c'est sans compter Rimouski qui possède d'excellentes installations à cet effet. C'est à n'y rien comprendre. Pour tenir un congrès dans une ville il faut de multiples attraits tant naturel que commercial ou de loisirs. Du côté commercial il n'y a rien d'intéressant e même chose du côté loisir, ce que les deux grands centres entourant Trois-Pistoles possèdent. C'est peut-être un promoteur qui a le gout de perdre de l'argent. Allez savoir.......mystère......

    Mike - 2019-08-20 20:31
  • J'ai hâte d'en connaître plus sur ce projet.

    On est déjà passé par 3-Pistoles il y a très très longtemps et ça me semble un coin intéressant pour y passer quelques jours d'autant plus qu'à la lecture de l'article le projet serait livré pour la saison touristique de juin 2020 ?

    Y aura-t-il une décoration propre à la région et une Table également ?

    Je me croise les doigts.

    Septuagénaire de Québec - 2019-08-20 18:13