Publicité
24 juillet 2019 - 14:38 | Mis à jour : 14:44

Investissements totalisant 3 M$ pour la protection des mammifères marins

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le gouvernement du Canada a annoncé, ce mercredi 24 juillet, des investissement de 3 millions de dollars dans 12 nouvelles initiatives scientifiques pour protéger les mammifères marins, dont les baleines noires de l'Atlantique Nord​ et les bélugas de l'estuaire du Saint-Laurent.

Cette annonce a été réalisée par le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Jonathan Wilkinson, et le député d'Avignon--La Mitis--Matane--Matapédia, Rémi Massé, à Mont-Joli. Les sommes proviennent de divers programmes de financement du gouvernement, dont le Plan de protection des océans du Canada et l'Initiative sur les baleines.

«Le gouvernement du Canada prend des mesures pour protéger et rétablir le béluga de l'estuaire du Saint-Laurent, la baleine noire de l'Atlantique Nord, et l'épaulard résident du Sud. Nous poursuivons nos efforts vigoureux pour protéger les espèces en péril d'un océan à l'autre. Les investissements d'aujourd'hui dans les sciences et la recherche contribueront à protéger ces mammifères marins, et à créer de bons emplois ici à Mont-Joli et partout au pays», a déclaré le ministre Wilkinson.

«Au Québec, nous comprenons l'importance de protéger les espèces en péril comme le béluga de l'estuaire du Saint-Laurent et les autres mammifères marins. Les projets annoncés aujourd'hui permettront non seulement de créer de bons emplois ici à Mont-Joli, mais aussi de nous fournir les connaissances scientifiques les plus avancées pour mieux comprendre le comportement des bélugas, et assurer leur rétablissement durable», a complété le député Rémi Massé. 

Les initiatives scientifiques visant à protéger les baleines ont pour but de soutenir la conservation et le rétablissement des mammifères marins en voie de disparition, grâce à :  

  • l'amélioration de l'équipement de recherche sur le terrain utilisé pour recueillir et analyser des données essentielles à l'appui des mesures de protection
  • la mise au point de nouveaux outils et de nouvelles technologies pour aider à détecter les baleines en temps quasi réel, comme une caméra infrarouge à bord d'un navire qui détecte les souffles de baleine
  • l'élaboration et la mise à l'essai continues de systèmes permettant d'alerter les marins et les exploitants de grands navires commerciaux de la présence des baleines à proximité
  • la création d'un outil de prévision des déplacements en temps réel pour aider à prédire la direction des déplacements des baleines
  • l'élaboration de nouveaux outils de recherche pour gérer et analyser les données sur le bruit sous-marin afin d'aider à déterminer les mesures à prendre pour réduire les répercussions sur les mammifères marins
  • l'élargissement de la surveillance et du contrôle acoustiques afin de recueillir des données en temps quasi réel sur la présence des baleines et de mieux comprendre les effets du bruit sous-marin sur les baleines

Ces initiatives et d’autres initiatives scientifiques s’appuient sur les connaissances et le savoir-faire de spécialistes du monde entier pour nous aider à mieux comprendre les pressions qui s’exercent sur nos mammifères marins en péril, et à éclairer l’élaboration et la mise en œuvre de mesures efficaces de gestion et de protection.

Davantage d’informations sont disponibles en cliquant ici. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article