Publicité
24 juillet 2019 - 13:01

Bilan de mi-saison 2019 en assurance récolte au Bas-Saint-Laurent

La Financière agricole du Québec a présenté le 17 juillet le bilan de mi-saison en assurance récolte pour la région du Bas-Saint-Laurent. Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites dans cette région. Il fait également le point sur la survie à l'hiver des plantes pérennes, des ruches, de l'ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

En date du 9 juillet, les conditions climatiques hivernales ont été relativement favorables à la survie des plantes pérennes. Malgré un départ lent de la récolte de sirop d'érable, de bons rendements ont été obtenus. Les semis ont été généralement réalisés dans de bonnes conditions de sol. La germination et la croissance des plantes se situe dans la normale. Malgré un début de la première fauche avec une semaine de retard, de bons rendements sont observés.

Les conditions climatiques ont été favorables à la croissance des productions, dont les pommes de terre. «L'agriculture est un secteur vital de notre économie. Lorsque des aléas climatiques se présentent, les producteurs peuvent compter sur le partenaire stratégique qu'est La Financière agricole du Québec. Ses programmes s'inscrivent à tous égards dans la volonté de maintenir la pérennité du secteur agricole», a commenté André Lamontagne, ministre de l’Agricutlure, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Lorsque les récoltes des producteurs sont confrontées aux risques du climat, le Programme assurance récolte intervient en limitant les pertes financières qui y sont attribuables.

 

Publicité

Commentez cet article