Publicité
21 juillet 2019 - 10:59

Franc succès pour la Grande Tablée 2019

Au nom du Conseil d’administration de la Société d’Action nationale de Rivière-du-Loup, Hugues Belzile, responsable de l’activité « Grande Tablée », s’est dit heureux du succès de cette 20e manifestation régionale.

En effet, lors de ce souper patriotique tenu le 24 juin, plus de 165 personnes ont rendu hommage à la Patriote 2019, France Rousseau, femme très active au sein des différents réseaux associatifs qui agissent dans la région du Bas-St-Laurent.

De nombreux invités d’honneur ajoutaient du prestige à l’événement, dont la mairesse de Rivière-du-Loup Sylvie Vignet, le curé Jules Massé et Noël Thériault administrateur de la SNEQ, sans oublier Pierre-Joseph-Olivier Chauveau, patriote du 19e siècle dont le rôle, interprété par Marco Voyer-Bélanger, a valu à ce dernier une ovation de l’assistance.

S’inspirant du thème de cette année, «Un monde de traditions», les participants, ont rendu un hommage posthume à Ronald Landry qui a joué un rôle prépondérant dans la démarche d’émancipation de Rivière-du-Loup, dans les domaines de l’éducation et des loisirs culturels et sportifs. Cette démarche s’est concrétisée par le Foyer-Patro dont on célèbre cette année le 60e anniversaire. L’abbé Yvan Morin, associé dès l’origine à l’œuvre du Foyer-Patro, a souligné combien cette corporation, par ses infrastructures, a contribué à la création du Cégep de Rivière-du-Loup.

Les convives ont également levé leur verre à la santé de la Patriote 2019 France Rousseau, suite à la présentation faite par sa sœur Stella nous décrivant la famille «multicolore»  de France qui, 9e d’une famille de 10 enfants, a grandi un peu dans l’Outaouais et beaucoup dans les Laurentides. Diplômée en Service social  à l’Université du Québec en Outaouais, mais surtout inspirée par une mère qui a su lui inculquer l’importance du respect, de l’honnêteté, d’une main tendue vers l’autre et particulièrement de la collaboration avec autrui pour équilibrer les différentes sphères de la vie, France Rousseau, qui a d’abord travaillé à la DPJ dans les Cantons de l’Est puis quitté ce coin de pays pour venir s’installer à Rivière-du-Loup où elle dirige la Maison de la Famille du Grand-Portage depuis déjà vingt ans. Selon sa sœur Stella, France ne parle jamais au «JE», mais dit toujours «MON ÉQUIPE ET MOI», cette équipe qui sait constamment l’épauler dans la recherche de nouveaux projets, de nouveaux défis, pour supporter la mission de la Maison de la Famille.

France, quant à elle, a tenu à remercier la Société d’Action nationale pour la reconnaissance qui lui est manifestée. De plus, elle a fait valoir l’importance des traditions qui jalonnent notre vie et donnent des points de repère aux membres d’une même famille, pour ainsi leur inspirer un sentiment d’appartenance et une certaine sécurité. Selon elle, «pour nourrir les souvenirs, maintenir un lien entre les générations et s’assurer de faire partie de la vie de nos enfants, longtemps après qu’ils sont devenus grands, les traditions sont primordiales.»

«On peut donc sans conteste affirmer que le support d’une famille aimante a su forger chez France Rousseau une personnalité dotée d’un grand humanisme, chaleureuse, accueillante et soucieuse de répondre aux besoins des familles et des gens qu’elle côtoie dans son quotidien», conclut Hugues Belzile. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article